Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Contrôle de transport d'animaux par Animal's Angels et PMAF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Contrôle de transport d'animaux par Animal's Angels et PMAF   Sam 22 Avr - 3:12

Ci-dessous, un article qui est paru aujourd'hui dans Ouest France sur une opération de contrôle, fruit du travail d'Animals' Angels et de la PMAF.

244 veaux en provenance d'Irlande à destination de l'Espagne pour l'engraissement.
Non seulement les veaux ont été déchargés et abreuvés avec un réhydratant alors que le chauffeur était parti pour descendre jusqu'en Espagne sans les faire reposer, mais en plus il a reçu une amende de 405 euros et le déchargement et l'abreuvement des veaux a coûté plus de 800 euros soit donc au total plus de 1200 euros pour le transporteur... et politiquement une pierre de plus au dossier qui s'alourdit contre le transport des bovins qui viennent d'Irlande...

seb.

http://www.fougeres.maville.com/actu/Detail.asp?idDOC=296362&idCLA=23

Si vous voulez voir l'article en ligne, il faut sûrement se dépêcher parce qu'il va sûrement passer en archive payante rapidement.

seb.

l'article :

vendredi 21 avril 2006
Veaux irlandais stoppés dans le Coglais

En infraction avec les règlements européens en matière de transports d'animaux, le camion irlandais contraint à 24 heures d'arrêt.

Les règlements européens en matière de transport d'animaux vivants sont stricts. Au-delà d'un certain temps de trajet, l'arrêt et l'abreuvement des bêtes sont obligatoires. Des centres de repos sont prévus à cet effet. Les trois du département sont concentrés dans le Pays de Fougères : à Billé au lieu-dit La Tremblais (Négocétrans), à l'Aumaillerie à La Selle-en-Luitré, et chez M. et Mme Lemarchand, à La Nouriais, à Saint-Germain-en-Coglès.

Dans la plupart des cas, les transporteurs préviennent de leur arrivée et une prise en charge est organisée pour l'arrêt et le soin des bêtes. Mais ce qui est arrivé à La Nouriais, dans la nuit de mercredi à jeudi, sort de l'ordinaire. En pleine nuit, le centre de repos de ce couple de négociants en bestiaux a dû recevoir 242 petits veaux non sevrés d'un transporteur irlandais contraint à l'arrêt par les gendarmes de l'autoroute, en raison d'infractions à la loi.

Comme deux autres bétaillères de la même compagnie irlandaise de transports, le camion en question avait débarqué la veille de Cherbourg avec ses jeunes veaux destinés à l'engraissement en Espagne, près de Huesca. Puis il avait roulé. Normalement, aussitôt après le débarquement, selon la législation, il n'aurait dû rouler que 9 h, s'arrêter une heure pour l'abreuvement, et repartir. Il ne l'a pas fait (comme ses deux autres collègues d'ailleurs). Lors d'un contrôle à hauteur de Liffré, pratiqué vers 23 h mercredi soir, les gendarmes de la brigade d'intervention rapide de Rennes et leurs collègues de la BMO ont donc constaté l'infraction en consultant le plan de marche et le disque du chauffeur. Une infraction en réalité triple : temps de trajet dépassé pour les animaux, mais aussi pour le chauffeur et espace trop juste pour les bêtes au sein du camion. Montant total de la triple amende à payer immédiatement : 405 €.

Mais surtout, le transporteur a dû reprendre l'autoroute en sens inverse et se diriger vers le centre de repos de La Nouriais, à Saint-Germain-en-Coglès, agréé pour les veaux. Les animaux irlandais y ont donc été accueillis et pris en charge. Aucun d'entre eux ne semblait en mauvaise santé. Cette opération a été accompagnée par Sébastien Arsac, membre de l'association PMAF (protection mondiale des animaux de ferme) et Lesley Moffat, canadienne, directrice pour la France de l'association Animal's angels (gardien des animaux). Ces deux associations ont engagé depuis trois ans une campagne active de mobilisation sur la maltraitance des animaux lors de leurs transports. Elles venaient de sensibiliser les gendarmes rennais à leur action. Ceci explique sans doute cela.

La morale de l'histoire est toute simple et c'est Mme Lemarchand qui l'énonce :
"les transporteurs ont tout intérêt à respecter la loi". Un message qui vaut pour les chauffeurs, mais aussi et peut-être surtout pour leurs patrons.

Éric CHOPIN.
--
Sébastien Arsac
chargé de campagnes

sebastien@pmaf.org
03 87 36 46 05
06 26 27 54 66

Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF)
www.pmaf.org
www.poulets.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Contrôle de transport d'animaux par Animal's Angels et PMAF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition contre le transport des animaux vers les laboratoires
» Entreprise de transport pour animaux!
» Transport des animaux, oxygène.
» Topic sur le transport d'animaux
» Transport d'animaux vivants.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: Les industries et les élevages pour la consommation :: Général-
Sauter vers: