Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des anti-ours alcoolisés agressent des enfants à Arbas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Des anti-ours alcoolisés agressent des enfants à Arbas   Lun 15 Mai - 0:14

Un commando anti-ours alcoolisé agresse des enfants
dans le village d'Arbas !!!


14 mai 2006
Arbas à nouveau attaqué par les anti-ours, la place d'Arbas transformée en champ de bataille

Arbas a une nouvelle fois été pris pour cible par les anti-ours. De retour de la manifestation de Bagnères-de-Bigorre, la tentation était trop forte ou bien est-ce l'effet de l'alcool.

Stéphane Lessieux, porte parole de l'ASPAP avait déclaré lors de la manifestation de bagnères-de-Bigorre : « La manifestation prévue samedi 13 mai à Bagnères-de-Bigorre sera pacifique et citoyenne, mais dans la vallée, on entend dire que toute cette histoire va mal finir ». Stéphane Lessieux n'avait 'a pas rajouté à la presse qu'une nouvelle attaque violente aurait lieu le soir même à Arbas !

Témoignage de Aude Arcangeli

Aude Arcangeli est l'épouse de François Arcangeli, le maire d'Arbas. Lors du saccage du village d'Arbas, le premier avril, elle était restée enfermée avec ses enfants pendant que la police protégeait leur maison.

« Ils revenaient de Bagnères, l'occasion était trop belle, ils n'ont pas résisté… ils sont monté jusqu'à Arbas. 4 ou 5 bus, des voitures, tout ce monde immatriculé 09.

Le samedi, la place d'Arbas est pleine d'enfants, d'autant plus que cet après midi il faisait très beau. Donc plein de gamins, de 3 à 15 ans. A peine descendus des bus, les manifestants (qui n'avaient bien évidemment prévenu personne de leur venue) ont balancé des pêtards (les restes de Bagnères…) à l'aveuglette… certains ont atterri au pied des enfants.

En voyant arriver les bus, les gens qui vivent sur la place se sont bien entendu douté de quelque chose et, échaudés par le 1er avril, on tenté de rapatrier les enfants au plus vite. Peine perdue, les manifestants les ont bousculé, une dame qui cherchait sa petite de 3 ans s'est pris un coup de tête (volontaire) par un homme bien énervé.

Un éleveur de brebis d'Arbas, pro-ours, s'est retrouvé sous 6 personnes, sa femme a reçu un coup de poing. Un habitant d'Arbas, entouré de ses 2 enfants, a reçu un pétard à ses pieds, il a "pêté les plombs", d'où énorme bagarre, et je ne m'étends pas sur les bras d'honneur, les insultes, les menaces de mort, les menaces : « On viendra à la fête à Arbas et ont va foutre la merde, on va tout pêter, on va venir vous emmerder ».

Ils sont partis après 20 mn de tension. Les gens d'Arbas n'en peuvent plus.
Les antis ours essaient de les remonter contre François « C'est votre faute, vous n'avez qu'à désavouer votre maire ».

Mon fils, qui a vécu le 1er avril enfermé dans sa maison avec son petit frère et moi qui était sur la place à ce moment là, pour fêter l'anniversaire d'un copain avec une dizaine d'autres enfants, était traumatisé, en larmes, terré au fond d'une maison, il était persuadé que les manifestants allaient revenir chez nous, où je gardais le plus jeune qui faisait la sieste, pour nous tuer, il était inconsolable.
J'en ai marre.

Il y avait bien évidemment M. Lacube, qui, après avoir conduit ses troupes jusqu'à Arbas, jouait les modérateurs en tirant quelques uns par la manche pour qu'ils ne frappent pas trop fort, sinon, toujours les mêmes. Les enfants d'Arbas ont eu des réflexes (malheureusement la force de l'habitude ?) : ils ont relevé tous les numéros d'immatriculation et ont sorti les téléphones portables pour filmer et prendre des photos. La gendarmerie, arrivée après la bataille malgré les multiples coups de fil « Ah bon si ils ne font que lancer des pétards alors c'est pas grave !» a récupéré tout ça.

Aude Arcangeli



Communiqué de l'ADET

En rentrant de la manifestation contre l'ours à Bagnères de Bigorre, 5 bus d'opposants ariégeois et plusieurs voitures ont fait un détour par Arbas pour aller agresser une fois de plus les Arbasiens. Les enfants jouant sur la place du village ont été visés d'entrée, et les adultes venus à leur secours violement battus.

Le village est sous le choc, les enfants en larmes, les habitants excédés par tant de haine et démunis, seuls face à la violence.

Au premier rang des agresseurs, il y avait, bien évidemment, l'inévitable Philippe LACUBE. Il ne s'agit plus du tout d'une manifestation, mais bien d'une agression caractérisée et préméditée, Arbas n'étant pas sur leur chemin de retour !

C'est inqualifiable ! Depuis le temps que nous prévenons que la violence continuera de monter si on les arrête pas ! Il faut une réaction forte de vous tous. Nous ne pouvons pas en rester là ! Il faut réagir ! IL FAUT REAGIR !

Ce n'est plus qu'une question d'ours, mais de valeurs humaines fondamentales : le respect de chacun et la démocratie. Si nous laissons cette minorité violente "prendre en main" l'avenir des Pyrénées, qui sait ce qu'ils en feront ?

Nous ne faisons que défendre des montagnes où chacun aurait sa place : les hommes, la nature, les animaux, l'ours et voici ce que l'on nous oppose : insultes, menaces, violences, agressions, saccages.

Nous ne pouvons pas laisser passer ça, vous ne pouvez pas laisser passer ça.

Chacun peut réagir à sa manière : mail de soutien aux Arbasiens, courrier de protestation aux élus, lettre à la presse ... mais tout ça, nous l'avons déjà fait, et ça ne sufit pas.

Nous appelons à une mobilisation massive pour la manifestation du 3 juin à Luchon, qui prend ainsi une nouvelle dimension.

Si vous pensez comme nous qu'il faut réagir fortement et collectivement, merci de nous aider à faire du 3 juin une journée qui compte pour les valeurs humaines universelles et la démocratie dans les Pyrénées. Nous sommes à votre écoute, nous comptons sur vous. Merci.

Alain REYNES
Pays de l'Ours - Adet
Tel : 05 61 97 48 44
Fax : 05 61 97 48 68
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Des anti-ours alcoolisés agressent des enfants à Arbas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agression sans raisons apparentes
» Traitement anti douleurs
» Dites à PETCO et PetSmart de protéger les enfants des pesticides contenus dans les anti-puces
» enfants actuels
» [↑] Nouvelle Campagne Anti fourrure de la Fondation Brigitte Bardot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: La faune sauvage :: Général-
Sauter vers: