Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grippe aviaire - Les migrateurs innocentés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Grippe aviaire - Les migrateurs innocentés   Mar 13 Juin - 0:01

Les migrateurs innocentés



Grippe aviaire - Les migrateurs innocentes, Le Point n°1757, 18/05/06
Frederic Lewino (enquete d'Audrey Pinson)

A ce jour, les migrateurs de retour d'Afrique sont tous indemnes du virus H5N1. Une etonnante revelation, qui laisse les experts perplexes.
A l'automne dernier, on nous avait promis une apocalypse grippale avec le retour des oiseaux migrateurs d'Afrique. Les experts de tout poil criaient deja haro sur les canards, cigognes et autres passereaux contamines par le virus H5N1 sur les sites d'hivernage africains partages avec les oiseaux russes. Le spectre de la pandemie planait alors sur toute l'Europe. Le pilonnage mediatique predisait le pire. Pourtant, la migration de printemps s'acheve ces jours-ci et... rien ! Pas d'hecatombe. Meme pas quelques oiseaux malades a qui voler dans les plumes. Hormis, bien evidemment, ceux de la Dombes (Ain), mais eux arrivaient d'Europe de l'Est.
Incomprehensible ! « A ce jour, pas un des oiseaux sauvages captures de facon aleatoire en France par les services de surveillance n'a ete infecte par le virus », affirme Jean Hars, responsable des maladies transmissibles a l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, charge du dossier grippe aviaire et des oiseaux sauvages. Non seulement aucun migrateur n'est remonte malade d'Afrique, mais il semble bien que le virus n'ait pas pris pied sur le continent noir, lors des migrations de l'automne dernier. La mission de depistage des oiseaux sauvages, coordonnee par le Cirad, la FAO et l'OIE (Organisation mondiale de la sante animale), depuis decembre, est formelle : ses resultats seront rendus officiels a la fin du mois. En revanche, le H5N1, s'il n'a pas contamine les migrateurs, a ete identifie dans les elevages et les fermes de plusieurs pays africains.
Faut-il en conclure que les specialistes se sont trompes du tout au tout ? que le peuple migrateur ne peut pas transmettre le virus ? « Non ! repond fermement Jean-Luc Angot, directeur general adjoint de l'Organisation mondiale de la sante animale. Il est clair que les oiseaux migrateurs jouent un role puisqu'ils sont indubitablement a l'origine de la propagation du virus de la Chine jusqu'en Siberie, puis, de la, en Roumanie, en Turquie et peut-etre meme en Egypte. Mais pas en Afrique ! » Pourquoi ? Les experts sont encore incapables de le dire. De meme aucun d'eux ne peut expliquer pourquoi, en fevrier, l'avancee europeenne du H5N1 s'est arretee dans la Dombes et n'a pas fait du stop aviaire jusque dans le nord de la France. Mystere et boule de gomme.
Chacun y va de sa vague hypothese, sans vraiment y croire. « Il est possible que les migrateurs, contamines au debut de leur voyage migratoire, meurent en cours de route, avant d'atteindre leur but, hasarde Jean Hars. Neanmoins, nous savons qu'il existe des porteurs sains parmi les canards, qui peuvent donc transporter le virus sans etre malades. Ce doit etre aussi possible chez les autres especes. » De toute facon, comme dans une course de relais, le H5N1 est fort capable de sauter d'animal en animal au cours de la migration. Bref, si la grippe a renonce a une escapade africaine, c'est qu'il existe probablement des facteurs biologiques ou ecologiques inconnus qui l'ont empechee.
Cette rehabilitation des oiseaux migrateurs est une juste revanche pour certains ornithologues qui n'ont jamais cesse de denoncer le mauvais proces fait a leur encontre. Pour expliquer l'expansion de la maladie en Asie et en Europe, ils denoncent surtout la migration... industrielle. Des millions de poulets et de canards d'elevage sillonnent les routes. « La mondialisation a transforme le poulet en espece migratrice et les mouvements des poulets autour du monde se produisent 365 jours par an, a la difference des migrations saisonnieres des oiseaux sauvages », rappelle Leon Bennun, directeur de Birdlife International.
Or, en passant de Chine en Russie, la grippe aviaire a effectivement choisi un chemin pas tres eloigne du Transsiberien. Quant a l'apparition de foyers aviaires H5N1 en Europe de l'Ouest et du Sud en debut d'annee, il ne faut pas en accuser les migrateurs. Les canards et les cygnes porteurs du virus - 65 cas - n'etaient que des sedentaires ou migrateurs tres partiels fuyant simplement une vague de froid exceptionnelle frappant la facade occidentale de la mer Noire. Eux-memes avaient ete probablement contamines au contact d'elevages de volailles en Europe de l'Est. C'est ainsi que, dimanche dernier, la Roumanie a ordonne l'abattage de 1 million de volailles dans plusieurs elevages industriels victimes de ventes illegales de la part d'une entreprise infectee par le H5N1.
Sans etre encore laves de tout soupcon, les migrateurs font moins peur. Depuis le 12 mai, l'Afssa a mis fin au confinement des volailles en France (sauf dans la Dombes), estimant que les voyageurs ailes presentent dorenavant « un risque nul a negligeable » d'introduire le virus en France d'ici « au debut des migrations automnales ».
Neanmoins, ce n'est pas une raison pour abandonner toute prudence. Jean-Luc Angot, de l'OIE, insiste pour respecter « les mesures de biosecurite qui consistent principalement a separer oiseaux sauvages et d'elevage et a eviter au maximum les contacts entre l'homme et les animaux d'elevage ». Les controles sanitaires vont etre renforces en France. Dans cinq departements a risque, dont l'Ain, « des oiseaux sentinelles seront eleves sur le passage des oiseaux migrateurs, explique Jean Hars. Ils seront testes tous les quinze jours pour le H5N1. »
« Grippe aviaire, ce qu'il faut savoir », de Pascal Orabi et Francois Moutou (ed. Delachaux et Niestle).
<http://www.lepoint.fr/societe/document.html?did=178574


88888888888888888888888888888
Centre Régional de Baguage de Corse
Réserves naturelles de Corse
Etang de Biguglia
F - 20290 Borgo

tél : 0495339596
fax : 0495339911
e-mail : ornithologie@fr.st
web : http://www.ornithologie.fr.st
88888888888888888888888888888
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Grippe aviaire - Les migrateurs innocentés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grippe Aviaire??
» Des porcs sont abattus pour contenir la grippe aviaire
» grippe aviaire
» La grippe aviaire...
» C'est reparti avec cette foutue grippe aviaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: Les industries et les élevages pour la consommation :: Général-
Sauter vers: