Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Disparition d'une espèce de rhinocéros noir en Afrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 36
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Disparition d'une espèce de rhinocéros noir en Afrique   Mer 27 Sep - 22:59

http://www.lefigaro.fr/sciences/20060908.WWW000000632_disparition_dune_espece_de_rhinoceros_noir_en_afrique.html

Disparition d'une espèce de rhinocéros noir en Afrique


Des pisteurs au Cameroun avaient fabriqué des fausses traces pour dissimuler l'extinction de l'espèce.

Des pisteurs au Cameroun avaient fabriqué des fausses traces pour dissimuler
l'extinction de l'espèce. L'UNE des quatre sous-espèces de rhinocéros noirs,
celle dite de l'Ouest ou longipes (Diceros bicornis longipes), a
probablement disparu de la surface du globe, victime du braconnage. Le
dernier spécimen observé de façon fiable au Cameroun l'aurait été en 1996.
Une expédition dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest vient de montrer que
l'état des effectifs avait été surestimé chez cette espèce parce que des
pisteurs fabriquaient de fausses traces. « Il faut comprendre que c'était
pour les pisteurs le seul moyen de subsistance, et qu'ils désiraient sans
doute conserver leur travail dans un pays très pauvre et qu'ils n'ont pas
mesuré les conséquences de leur geste », excuse Pierre Gay, directeur du zoo
de Doué-la-Fontaine, qui est l'un des mandataires de la mission de
recensement de ces animaux avec le comité français de l'Union mondiale pour
la nature (UICN) et des autres organismes de défense de l'environnement.
Cette mission française, dirigée par les vétérinaires Isabelle et
Jean-François Lagrot, a travaillé sur place dans le but de tirer la
situation au clair avec Paul Bour, un Français vivant au Cameroun qui a créé
l'association écologiste Symbiose. Curieusement, depuis longtemps il était
impossible de rencontrer l'animal dans son habitat alors que l'on observait
ses traces. Résultat de six mois de travail sur place, soit 48 patrouilles
de 2 500 kilomètres de marche : les scientifiques, qui avaient employé un
pisteur du Zimbabwe, apportent la preuve que de fausses traces étaient
fabriquées.

Vingt ans d'alertes

D'une manière générale, pour décider si une opération de conservation peut
être mise en place, il faut déterminer le nombre d'animaux restant dans la
nature. Ici, en l'occurrence selon les critères de l'African Rhino
Specialist Group de l'UICN, le rhinocéros noir peut être sauvegardé
lorsqu'il reste au moins cinq individus dont trois femelles dans la nature.
Chiffres qui varient selon les experts et en fonction des espèces. « En
Polynésie un couple de petits perroquets a suffi à relancer une espèce »,
confie Pierre Gay. De son côté, le longipes, dernier rhinocéros vivant dans
un pays francophone, survivait sur un petit territoire du nord-est du
Cameroun après avoir disparu du Tchad et de la Centrafrique au cours des
vingt dernières années. Le projet de sauvegarde de ces animaux avait été
abandonné récemment par diverses ONG qui estimaient le nombre de survivants
trop faible. Malheureusement malgré vingt ans d'alertes réitérées et à la
lumière des résultats de la mission française, le dernier congrès des
spécialistes des rhinocéros de l'Union mondiale pour la nature (UICN) qui
s'est tenu au mois de juin au Swaziland, petit pays enclavé entre l'Afrique
du Sud et le Mozambique, a classé la sous-espèce de rhinocéros longipes dans
la catégorie « probablement éteinte ». Selon les normes en vigueur, avant de
ranger une espèce dans la catégorie « définitivement éteinte », il faut
compter au moins trente à cinquante ans sans avoir repéré l'animal en
question dans la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Disparition d'une espèce de rhinocéros noir en Afrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hannover Zoo] Un nouveau mâle rhinocéros noir
» [Carnet de voyage 2013] BioParc de Doué la Fontaine
» [Ree Park / Danemark] "Thabo" : le premier rhinocéros noir vient d'arriver !
» [Leipzig Zoo] Un vétérinaire blessé par un rhinocéros noir
» [BioParc de Doué la Fontaine] Une équipe de scientifique au secours du rhinocéros noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: La faune sauvage :: Général-
Sauter vers: