Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Empreinte écologique : l’humanité n’y va pas de main morte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Empreinte écologique : l’humanité n’y va pas de main morte   Ven 3 Nov - 1:21

Les écosystèmes naturels de la planète se dégradent à un rythme encore jamais atteint dans toute l’histoire de l'humanité. C’est la conclusion du rapport Planète Vivante 2006 du WWF.

Ce rapport bisannuel, qui établit un « bulletin de santé de la Terre », estime qu’à ce rythme, la population aura utilisé l’équivalent en ressources naturelles de deux planètes d’ici 2050. Et ce, si toutes ces ressources n’ont pas été épuisées d’ici là.

Le rapport Planète Vivante (Living Planet Report ) suit deux indicateurs pour visualiser l’état de santé de la Terre.

Le premier est l’Indice Planète Vivante (Living Planet Index). Il suit l’évolution de l'état de la biodiversité en examinant plus de 3600 populations d’espèces de vertébrés. Au total, 695 espèces terrestres, 344 espèces dulcicoles et 274 espèces marines ont été analysées. Le premier groupe a décliné de 31%, le deuxième de 28% et le dernier de 27% sur une période de 33 ans.

Le deuxième indicateur est l’empreinte écologique. Elle mesure la consommation annuelle des ressources naturelles (en hectares) d’une population donnée. Cette empreinte a plus que triplé entre 1961 et 2003. L’étude montre qu'en 2003 l’impact de l’humanité dépassait de 25% les capacités de régénération de la planète. Dans le précédent rapport, basé sur les données de 2001, ce taux s’élevait à 21%. Le CO2 émanant de la consommation de carburants fossiles, est la composante qui a cru le plus rapidement au sein de notre empreinte globale. Elle a été multipliée par 9 entre 1961 et 2003.

Les Etats-Unis et l’Europe consomment à l’excès des ressources naturelles qu’ils n’ont pas. En effet, un habitant de la planète devrait utiliser au maximum 1,8 hectare « global » (évaluation moyenne par habitant de la superficie disponible biologiquement productive) compte tenu des capacités de régénération des ressources naturelles. Or, un Américain utilise 9,6 ha ; un Français 5,6 ha.
Nous sommes donc débiteurs par rapport à tous ceux qui exploitent moins de 1,8 ha comme c’est le cas d’un Indien, d’un Vietnamien, d’un Péruvien ou d’un Soudanais. Selon Bernard Cressens, Directeur des Programmes WWF-France, " l’empreinte écologique de la France compte parmi les douze plus mauvaises sur les 147 pays référencés. C’est notre consommation énergétique (énergie fossile et nucléaire) qui pèse le plus lourdement dans notre empreinte ( + de 50%). " Pour le WWF, il est encore temps de faire des choix cruciaux. Le rapport Planète Vivante 2006 propose un scénario de sortie de crise d’ici 2050 permettant à la fois un développement durable et une restauration progressive de la biocapacité.

Les pays voisins comme les Pays-Bas (4,4 ha) et l’Allemagne (4,5 ha) sont bien plus performants dans ce domaine. Au niveau international, les Emirats Arabes Unis (11,9 ha) vivent sur le plus grand pied. Les Etats Unis (9,6 ha) arrivent à la seconde place, et la Finlande (7,6 ha) complète le top trois.

« Nous sommes clairement dans une situation de surconsommation. Nous utilisons les ressources naturelles à un rythme bien trop rapide », signale James Leape, directeur général du WWF International. « Les conséquences prévisibles sont très préoccupantes. Il est temps de faire quelques choix vitaux. Améliorer la qualité de vie tout en réduisant notre impact sur les ressources naturelles ne sera pas facile. Les villes, les centrales électriques et les habitations que nous construisons aujourd’hui vont soit mener la société à une surconsommation ravageuse qui continuera dans les générations à venir, soit amener cette génération et les suivantes à prendre la voie du développement durable. »

En savoir plus
Rapport Planète Vivante 2006 (format PDF)

Auteur : Union mondiale pour la nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
animaldan
P'tit Nouveau


Nombre de messages : 17
Localisation : Hte-Normandie, France
Date d'inscription : 19/08/2005

MessageSujet: Transmis ...   Dim 5 Nov - 20:54

... sur GGO

Yess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanlucmalandain.free.fr
 
Empreinte écologique : l’humanité n’y va pas de main morte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calculer votre empreinte écologique
» Testez votre empreinte écologique!
» Croisières: une empreinte écologique de plus en plus légère
» Calculez votre empreinte écologique!
» Dalle flotante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: L'écologie-
Sauter vers: