Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La violence des circassiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: La violence des circassiens   Jeu 21 Déc - 21:00

Action du samedi 11 novembre, 17h30, contre le cirque Müller installé à Cachan (les faits se sont produits à l'ouverture de la représentation, rue président Wilson)

Nous étions hier trois militant-e-s à protester pacifiquement contre le cirque Müller par la distribution aux passants de tracts informatifs sur la condition des animaux.

Nous n'avons pas seulement eu le temps de sortir nos tracts que nous étions déjà repérés (comment ? Mystère). Quatre hommes, dont un armé d'un très lourd socle en fer, sont sortis des camions garés de l'autre côté de la rue et sont venus nous rejoindre.

Là, les menaces, les coups, la très grande violence ont commencé. L'un des hommes a projeté Y. sur la voie publique, contre une voiture qui - heureusement - roulait à faible allure. S'en est ensuivie une course-poursuite dans les rues de Cachan : Y. a été poursuivi par trois individus, l'un à pied, un autre à vélo, le dernier en voiture. Il a écopé de menaces de mort et d'insultes diverses ("salope", "PD", et même "pédophile", accusé de débaucher les enfants à l'entrée du cirque quand il a voulu demander de l'aide auprès d'un automobiliste). Y. a finalement trouvé refuge dans la gare du RER, après avoir appelé la police, venue sur place, mais qui a dédaigné assurer sa protection. Un flic lui a même rétorqué qu'il avait cherché les ennuis.

Quant à J. et moi, nous avons été également insultées, menacées et molestées. J. a été projetée contre un mur et a saigné de la main. Quant à moi, j'ai été brutalement secouée, l'homme m'a arraché mes deux sacs contenant les tracts et a flanqué le tout sur la voie publique en les piétinant. Dans un des sacs se trouvait également une cassette vidéo m'appartenant. J'ai demandé calmement au fou furieux qui me faisait face de me la rendre, puisqu'elle n'avait rien à voir avec eux. Il a évidemment refusé, l'a projetée sur le sol avec violence et l'a également piétinée.
J. était partie en courant chercher de l'aide au commisssariat car les mecs qui coursaient Y et qui agressait M. l'avait fort inquiétée. Elle avait l'impression que seule la police pouvait les sauver de tout ça...Mais le fait est que c'est plus difficile que ça d'obtenir de l'aide.
Les animaux sont entre leurs mains et le cirque en question en a des tas( des animaux et des "bestiaux")et Y. étant alors coursé dans tout Cachan, je me suis vue à mon tour contrainte de quitter les lieux, ce que j'ai fait délibérément lentement, sous les menaces, l'homme continuant de marcher sur mes talons sur une trentaine de mètres.

Environ deux heures plus tard, nous déposions une main courante au commissariat de Cachan.

Certes nous n'étions pas nombreux et avons été imprudents. Nous nous y prendrons mieux la prochaine fois. Cette aventure nous a démontré une fois de plus la très grande violence dont ces gens étaient capables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
La violence des circassiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: Les cirques, delphinariums et zoos :: Général-
Sauter vers: