Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouvelles normes pour les animaux sauvages ds les cirques!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Nouvelles normes pour les animaux sauvages ds les cirques!   Mer 14 Sep - 20:22

Ceci est une info de Gaïa, parue dans leur dernier Animalibre :

Le 28 juillet, l'agence Belga a diffusé un communiqué de presse commun du ministre Demotte compétent pour le bien-être animal, GAÏA, Animaux en Péril et les cirques majeurs qui utilisent des animaux, soit Bouglione, Monelly et Malter. Ce communiqué de presse rendait officiel le résultat de l'accord atteint avec le ministre et les cirques.
Cet accord, précédé de 9 mois de concertation, a été traduit en un nouvel Arrêté Royal pour le bien-être des animaux sauvages détenus par les cirques et les expositions itinérantes.
Plus d'interdiction des mammifères sauveges, hélas, car le Conseil d'Etat a estimé que le ministre n'était pas compétent en la matière. (Un comble!! Ndlr)
Toutefois, la nouvelle réglementation est d'une logique imparable : tous les animaux sauvages des cirques doivent disposer d'autant d'espace que la loi l'impose aux parcs zoologiques. Un grand progrès car en deçà des normes des zoos, les conditions de vie sont particulièrement médiocres.

Une grande différence

Les animaux domestiques seront eux aussi soumis à des règles claires. L'AR rend impossible l'enfermement d'animaux (sauvages)dans des cages de quelques mètres carrés. La nouvelle législation reprend, outre les soins élémentaires obligatoires, une liste d'autres dispositions qui feront une grande différence.
L'utilisation d'animaux dans les cirques ne sera plus possible en Belgique que pour ceux qui respecteront strictement les normes et les règles. Pour le bien-être des animaux dans les cirques, les nouvelles mesures représentent incontestablement un grand pas en avant. Les cirques avec animaux devront s'adapter.
La nouvelle législation entrera en vigueur avant fin 2005.
Par ailleurs, les villes et communes qui ne souhaitaient plus autoriser les cirques avec animaux sauvages peuvent continuer à prendre cette mesure.

Fin du laxisme

L'an dernier, le conseil d'Etat a estimé que le ministre Demotte n'avait pas la compétence d'instituer une interdiction générale de détenir des mammifères sauvages dans les cirques.
Conséquence : l'AR précédent a été annulé.
GAÏA ne s'est pas laissé décourager (avec Animaux en Péril et Veeweyde) et a continué à encourager le ministre à élaborer une nouvelle législation. Il fallait aussi vite que possible trouver une solution pour mettre fin au laxisme, aux maltraitances et abus continuels.
En juin, le cirque Zavatta a abandonné sur place un lion mort. Le 11 avril, le cirque Grüss a abandonné 2 éléphants dans un pré à Wavre parce que les animaux pesaient trop lourd sur son budget. Et ce ne sont malheureusement pas des faits isolés.

Un résultat remarquable

GAÏA est bien sûr opposé à l'utilisation d'animaux sauvages dans les cirques. Grâce à nos campagnes, plus de 24 communes n'autorisent plus les cirques avec animaux sauvages sur leur territoire et d'autres s'ajoutent à une liste (cf. "Qq dispositions générales de la nouvelle législation). Mais nous voulions plus de résultats pour les animaux pour mettre fin à la politique laxiste d'administrations locales qui ne veulent pas prendre de mesures et laissent faire les cirques.
Pendant 9 mois, nous avons négocié avec le ministre et les cirques qui voulaient atteindre un compromis, Bouglione, Monelly et Malter, les représentants principaux du monde du cirque. Le résultat est enfin devenu réalité et constitue un compromis honorable entre ceux qui voulaient parvenir à un accord.


Concrètement

- Pour les animaux sauvages, cette législation reprend principalement les normes minipales d'hébergement intérieur et extérieur, qui valaient depuis longtemps pour les parcs animaliers. Logique : lions ou singes restent des lions ou singes avec les mêmes besoins, peu importe où ils sont hébergés.

- L'AR entrera en vigueur avnat fin 2005. POur les grands fauves comme les lions et les tigres et pour les éléphants, des normes transitoires s'appliqueront à cette date pour l'hébergement intérieur et extérieur. Déjà une nette amélioration par rapport à la situation actuelle. A partir du 1er janvier 2009, des aires de repos (pendant l'hiver et les périodes de repos) satisfaisant aux normes des aprcs animaliers devront s'appliquer pour ces animaux. A partir du 1er janvier 2012, les normes des zoos actuelles s'appliqueront aussi à ces animaux.

- Après publication de la nouvelle réglementation au Moniteur Belge, quelques arrêtés ministériels suivront avec des règles plus concrètes encore. Il faut que tout le monde comprenne qu'en cas d'infraction, l'administration interviendra avec une grande sévérité. Les autorités locales doivent également être bien informées.
En septembre, un arrêté ministériel sera rédigé avec des conditions plus spécifiques pour l'entraînement et le transport.


Les normes pour les animaux domestiques

L'hébergement des chiens et des chats doit satisfaire aux normes des refuges et les animaux ont droit aux même traitement que les animaux de compagnie.
Quelques exemples : un cheval et un âne doivent chacun disposer d'un hébergement intérieur de 9m² et d'un enclos extérieur de 40m² avec aménagements complémentaires. Un chameau (forme domestiquée) doit bénéficier, comme le dromadaire (domestiqué) d'un hébergement extérieur de 100m² et d'un hébergement intérieur de 15m².
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles normes pour les animaux sauvages ds les cirques!   Mer 14 Sep - 21:37

Quelques dispositions générales de la nouvelle législation

* Le contrôle administratif est réglé plus strictement via un système d'identification, une obligation de notification et des contrôles réguliers sur place.

* Seuls les animaux participants effectivement aux représentations peuvent être détenus à l'emplacement.

* Le contact physique entre les animaux sauvages et le public est interdit.

* L'élevage est soumis à des conditions strictes : interdiction de la consanguinité et des hybrides ; affiliationobligatoire à un programme scientifique d'élevage et d'échange existant ; une interdiction d'élevage de certains animaux peut être imposée si le bien-être animal est mis à mal et pour contrer la surpopulation.

* L'AR mentionne les critères selon lesquels le ministre peut interdire à certains cirques et expositions itinérantes de détenir certaines espèces, notamment en cas de non respect des normes, d'abandon des animaux et de la détention d'animaux qui ne sont pas nés en captivité.

* Les emplacements avec animaux sauvages sont limités à 32 par an.


Commenatire de GAIA : Cette législation met fin à l'absence de normes qui permettait aux cirques dans notre pays de détenir n'importe comment, comme par évidence, des animaux.
GAIA espère qu'avec toutes ces dispositions légales, nécessaires au bien-être des animaux, l'utilisation d'animaux sauvages dans les cirques va fortement diminuer en Belgique. Les animaux domestiques en tirent également parti. Les administrations locales doivent comprendre leurs obligations. Comme dit plus haut, la nouvelle législation ne supprime pas du tout les mesures déjà prises localement par plus de 80 villes et communes qui ne tolèrent plus les cirques avec animaux sauvages sur leur territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Un texte pour garantir le bien-être des animaux   Jeu 15 Sep - 1:11

http://www.rtl.be/Site/Index.aspx?LG=1&PageID=227&ArticleID=51304

Un texte pour garantir le bien-être des animaux

12-9-2005 17:38

Après neuf mois de concertation le nouvel arrêté royal visant à garantir le bien-être des animaux détenus dans les cirques et les expositions itinérantes a été publié ce matin au Moniteur Belge. Le nouveau texte entrera en vigueur le premier décembre. Il vise à prévenir la souffrance et à garantir la qualité de vie des animaux.
L'utilisation d'animaux domestiques dans les cirques en Belgique ne sera possible que pour ceux qui respectent strictement les nouvelles normes et règles. Le texte entérine aussi d'autres mesures comme l'obligation de souscrire un contrat avec un vétérinaire agrée, l'obligation de pratiquer des soins qualifiés obligatoires ainsi qu'un dressage sans violence.

"C'est un compromis honorable qui permet de faire un grand pas en avant, et par lequel, le ministre met fin à toutes absences de normes", estiment, dans un communiqué commun, GAIA et Animaux en Péril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles normes pour les animaux sauvages ds les cirques!   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles normes pour les animaux sauvages ds les cirques!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» refuge pour petits animaux sauvages
» Fin de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques anglais
» ASPAS : Association pour la Protection des Animaux Sauvages
» Nouveau Refuge pour animaux sauvages - SOS Miss Dolittle
» Nouvelles normes bagages départ des USA??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: Les cirques, delphinariums et zoos :: Général-
Sauter vers: