Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La mode aime la fourrure... pas les espèces protégées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: La mode aime la fourrure... pas les espèces protégées   Mar 12 Juin - 13:16

La mode aime la fourrure... pas les especes protegees

Pour info, vu dans la presse samedi 9 juin 2007:
"La mode aime la fourrure... pas les espèces protégées Le milieu de la mode
détient entre ses mains le sort de nombreuses espèces rares. Le retour en
grace de la fourrure dans la création de mode a relancé le commerce illégal
d'animaux protégés, tels le léopard, le tigre ou l'antilope tibétaine. John
Selar, spécialiste de la criminalité liée aux animaux sauvages, membre de la
Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore
sauvages menacées d'extinction (CITES), a constaté que le trafic de fourrure
a diminué lorsque cette matière était démodée, mais reprend depuis qu'on en
voit de nouveau sur les podiums.
"Malheureusement, la mode connait des effets de cycle et la fourrure est de
retour". L'antilope tibétaine est une des premières victimes de ce commerce.

Elle est très prisée pour sa sous-couche de poil qui est d'une extrême
finesse, d'une chaleur et d'une douceur très recherchée. Mais il faut tuer
trois antilopes pour faire un chale d'un mètre sur deux. Des chales ont
d'ailleurs récemment été saisis lors d'une opération policière en Suisse,
dans le station de ski huppée de Saint-Moritz. Ils étaient vendus 15 000
euros pièce. Cependant mettre fin à ce trafic demeure une vraie difficulté
car il génère de gros profits pour une punition faible en cas d'arrestation.

Les douanes ont des priorités et le trafic d'espèces sauvages n'est qu'une
de leurs préoccupations, à coté du trafic des armes ou des êtres humains."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
La mode aime la fourrure... pas les espèces protégées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic sur les espèces protégées
» Trafic illégal d'espèces menacées sur Internet
» Espèces d'escargots protégées?
» Gabon : de 25 à 40 espèces protégées
» Info Arrestation d’un trafiquant d’oiseaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: La fourrure :: Général-
Sauter vers: