Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Désicion scandaleuse du chef de service du SPF Bien-être ani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Désicion scandaleuse du chef de service du SPF Bien-être ani   Mar 4 Sep - 23:56

Belgique: Une désicion scandaleuse de Betty Bernard, chef de Service du SPF Bien-être animal‏


NB : Grâce à la tenacité de Jean-Marc Montegnies, ces 3 chevaux ne seront finalement pas restitués et couleront des jours paisibles chez Animaux en Péril, où ils auront tous les soins qu'ils requièrent!

Ce mail date du 16 août :

Si vous désirez faire part de votre indignation, suite à la restitution des 3 chevaux à sa propriétaire, indigne de ce nom, écrivez courtoisement au Docteur Elisabeth Bernard:
elisabeth.bernard@health.fgov.be

Merci de vous mobiliser afin que cette restitution ne se fasse pas.


Nicole

P.-S.: Ce que dit la loi belge du 14/08/1986
Art. 4. § 1. Toute personne qui détient un animal, qui en prend soin ou doit en prendre soin, doit prendre les mesures nécessaires afin de procurer à l'animal une alimentation, des soins et un logement qui conviennent à sa nature, à ses besoins physiologiques et éthologiques, à son état de santé et à son degré de développement, d'adaptation ou de domestication.


De : Jean-Marc Montegnies - Animaux en Péril


Envoyé : jeudi 16 août 2007 17:52
À : 'SPF - Service Bien-être (elisabeth.bernard@health.fgov.be)'
Cc : 'eric.vantilburgh@health.fgov.be'; 'p.duville@yahoo.fr'
Objet : Saisie Antoing


Sujet : Votre décision de restituer les chevaux saisis à Antoing !

Docteur,


En pièce jointe, l’article à paraître dans notre trimestriel et rédigé bien avant ce jour.

Vous constaterez que le ton se veut pédagogique et orienté positivement, à la fois pour les chevaux saisis, pour ceux qui sont restés et pour la propriétaire.

Le compromis trouvé le 6 juillet semblait convenir à tout le monde : pas de plainte de notre part en échange d’efforts consentis par la propriétaire pour garantir un avenir serein aux chevaux qui restaient sur le terrain.

Mais alors que certains construisent l’avenir lentement et sûrement sans être avares d’efforts, d’autres anéantissent cet engagement quotidien d’un revers de manche.

Aujourd’hui, vous pouvez vous vanter d’avoir :

- Brisé le cœur d’une quinzaine de salariés et autant de bénévoles.

- Réduit à néant 6 semaines de bons soins, de préoccupation, et de travail acharné pour remettre sur pieds trois chevaux qui étaient à l’agonie.

- Fait honte à votre engagement de venir en aide aux animaux en détresse.

- Hypothéqué l’avenir de chevaux sortis de l’enfer et qui avaient mérité le paradis que nous leur avions offert.

- Découragé une équipe motivée au service d’une noble cause depuis près de 25 ans (17 ans en ce qui me concerne).

- Trahi une parole donnée en réunion au cabinet du ministre Demotte

- Eté en contradiction avec le plus élémentaire bon sens en niant l’avis unanime émis le jour de l’intervention par l’ensemble des personnes présentes (policiers, journalistes, vétérinaire, riverains, personnel et bénévoles d’AEP). Mais c’est vrai que vous n’y étiez pas !!!

- Accentué un peu plus le manque de crédit que tout le secteur de la protection animale vous octroie.

- Accentué ce sentiment d’injustice qui révolte un peu plus chaque jour nos concitoyens.

- Récompensé à nouveau la délinquance.

- Gaspillé un peu plus l’argent du contribuable.

- Failli à tout vos engagements.

En résumé, si le secteur associatif dans son ensemble a toujours pallié au déficit de notre administration, plus connue pour son immobilisme que pour son entrain, nous ne pouvons tolérer, qu’en plus, ses fonctionnaires sabotent le travail courageusement accompli par des gens, bien différents de vous, dont l’empathie n’a d’égal que la détermination.

Mais même le respect de ce dernier point semble vous échapper.

C’est bien plus que regrettable.


Pour Animaux en Péril,

Jean-Marc Montegnies – Directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Désicion scandaleuse du chef de service du SPF Bien-être ani
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le lion et le boa.
» EcolO2 ® Une société de service à domicile écologique ...
» Couches lavables service 17
» Aire de Service a Saint Sebastien
» Protège-boulets! Service et recherche...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: Les animaux domestiques :: Général-
Sauter vers: