Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lait, mensonge et propagande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 36
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Lait, mensonge et propagande   Ven 7 Déc - 12:28

Extrait du livre "Lait, Mensonges et Propagande"

Pour info:
Extrait du livre :

http://www.thierrysouccar.com/les_livres/nutrition/lait_mensonges_et_propagande#onglet_extrait

« Croire que l'ostéoporose est due à un manque de calcium, c'est croire que
les infections sont dues à un manque de pénicilline. » Pr Mark Hegsted,
professeur émérite de nutrition, université de Harvard (Boston
Massachusetts) Dans les pays d'Europe de l'ouest, d'Amérique du Nord, en
Australie et Nouvelle-Zélande, la tradition de l'élevage est ancienne et la
consommation de laitages n'a cessé de progresser ces dernières décennies.
Si les laitages protègent de l'ostéoporose, comme le prétendent en coeur le
ministère de la santé, les nutritionnistes et l'industrie laitière, nos
mamies devraient gambader joyeusement tandis qu'une épidémie de fractures du
cold du fémur, des vertèbres et du poignet devrait au contraire décimer
l'Asie et l'Afrique où l'on boude les laitages. C'est exactement le
contraire qui se passe.
Dans les pays où la consommation de calcium et notamment celle de calcium
laitier est la plus élevée, qui sont aussi les pays gros consommateurs de
protéines animales, l'ostéoporose fait des ravages. A l'inverse, les
populations qui consomment peu de laitages sont épargnées par cette maladie.
L'Organisation mondiale de la santé appelle cela « le paradoxe du calcium ».
Voici quelques exemples de ce paradoxe.
C'est en Suède, Norvège, États-Unis, Allemagne, Irlande, Royaume-Uni,
Finlande, Australie et Nouvelle-Zélande que l'on consomme le plus de lait
par personne et par an. C'est aussi dans ces pays que le nombre annuel de
fractures du col du fémur (pour un âge donné) est le plus élevé. Les Suédois
détiennent deux records mondiaux : celui de la consommation de laitages et
celui des fractures du col du fémur. Les Australiens, les Néo-zélandais, les
Américains avalent trois fois plus de lait que les Japonais. L'incidence des
fractures du col du fémur est dans ces pays deux fois et demi à trois fois
plus élevée qu'au Japon.
Aux États-Unis, l'ostéoporose ne touche pas toute la population de manière
uniforme. Les Mexicains-Américains et les Afro-Américains, qui consomment
moins de laitages que les Blancs ont deux fois moins de fractures du col du
fémur.
En Chine continentale où malgré l'offensive de l'agro-business laitier, l'on
consomme encore très peu de lait (autour de 10 kg par personne et par an),
la fréquence des fractures du col du fémur est l'une des plus faibles au
monde, 5 à 6 fois plus basse qu'aux États-Unis où chaque Américain avale
plus de 250 kg de lait par an. Au Togo, l'ostéoporose est extrêmement rare :
on y consomme annuellement moins de 10 kg de lait par personne. Au Cambodge,
au Laos, au Libéria, en République démocratique du Congo, en
Nouvelle-Guinée, la consommation annuelle de lait par personne ne dépasse
pas 5 kg : l'ostéoporose y est considérée comme une « non-épidémie ».
Pour résumer, ces études de populations nous transmettent un message clair
et simple : moins on consomme de lait et de protéines animales, plus on a
des os en bonne santé. Au Nigéria où l'on boit très peu de lait, le ratio
entre protéines animales et protéines végétales est dix fois plus faible que
celui relevé en Allemagne. L'incidence de fractures du col du fémur y est
plus basse de 99 % !

------------------------------------------

Ci-dessous copie intégrale d'un article extrait du mensuel "AVANTAGES"
(Page 154) - Mars 2007:

" Polémique : le calcium fait-il vraiment de bons os ?
Dans son livre "Lait, Mensonges et Propagande", le journaliste scientifique
Thierry Souccar joue les trublions de la nutrition et remonte la piste du
calcium. Et si ce dernier n'était pas celui qu'on prétend ? Le point sur une
hypothèse qui dérange.
par Isabelle Artus.

Thierry Souccar révélait il y a deux ans, études scientifiques à l'appui,
que les populations qui ont consommé beaucoup de laitages toute leur vie
avaient un risque d'ostéoporose égal, voire supérieure, à celles qui n'en
consommaient pas. Enorma pavé dans la mare aux idées reçues puisque, depuis
les années 50, on nous explique qu'il faut boire beaucoup de lait pour avoir
de bons os. Cet enquêteur rigoureux s'est demandé pourquoi, ce qui l'a
conduit à s'interroger sur le rôle du calcium. Et il n'est pas le seul : "Il
serait assez embarrassant que l'engouement actuel pour le calcium se révèle
inutile. Mais ce serait infiniment pire si ces recommandations nuisent à la
santé", prévient le Pr Mark Hegsted, professeur émérite de Nutrition à
l'Université de Harvard et spécial mondial du calcium.
"Quand Mark Hegsted dit qu'il y a un problème de calcium dans nos pays, ce
n'est pas parce qu'on en consomme insuffisamment, comme on l'entend partout.
Non, il pense qu'on en avale trop", précise Thierry Souccar.
Véritable poil à gratter des dogmes établis, l'auteur de "Lait, Mensonges et
Propagande" (Editions Axis Mediasciences), propose une hypothèse qui soulève
l'enthousiasme de nombreuses équipes de chercheurs
: "un afflux de calcium laitier épuise en quelques décennies la capacité de
l'os à se renouveler, c'est pourquoi une vie de laitage peut conduire à
l'ostéoporose."
L'os à la loupe
Pour comprendre la pertinence de l'hypothèse au-delà de la provocation, il
faut s'arrêter quelques instants sur le fonctionnement de l'os.
Contrairement à ce que l'on croit, l'os n'arrête pas d'évoluer à la fin de
la croissance. Même s'il ne grandit plus, il se renouvelle en permanence. Du
vieil os est périodiquement détruit par des cellules très spécialisées, les
ostéoclastes, tandis que du neuf est fabriqué par d'autres cellules, les
ostéoblastes. Ces deux catégories de cellules fonctionnement en même temps
et sont stimulées par le calcium. Ce processus, qu'on appelle remodelage,
permet au squelette d'un adulte d'être complètement régénéré tous les dix
ans.
Les ostéoblastes sont fabriqués par des cellules souches de la moelle
osseuse, ce qui signifie qu'on en possède un stock limité. Ce stock, il faut
donc le gérer ! On arrive donc au coeur de la démonstration : si on stimule
trop la production d'ostéoblastes dans les premières decennies de la vie, il
n'en reste plus assez par la suite pour assurer le renouvellement de l'os.
Des trous apparaissent là où les ostéoblastes auraient dû intervenir : c'est
l'ostéoporose. Ainsi, si on consomme beaucoup de laitages pendant sa
jeunesse, on acquiert une densité osseuse élevée dans la première partie de
sa vie, mais c'est probablement au prix d'un épuisement du stock
d'ostéoblastes bien avant l'heure. Un peu comme un coureur qui démarrerait
un marathon en sprintant. Certes, il sera en tête sur les premiers
kilomètres, mais il arrivera probablement dans les derniers.
Si cette hypothèse se confirme, les messages actuels qui visent à
surconsommer les laitages dès l'enfance pour favoriser "un pic minéral
osseux" vers la trentaine et prévenir une ostéoporose future sont fondés sur
une terrible méprise. Il faudrait alors plutôt imaginer une consommation
modérée et régulière de calcium, pas forcément sous forme de lait
d'ailleurs, afin de maintenir la fabrication d'os au long court.
Affaire à suivre... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Lait, mensonge et propagande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo à voir " Le Mensonge dans lequel nous vivons"
» yaourt au lait de chevre
» les bienfaits du lait de chèvre.
» Prix du lait
» Collecte du lait de chevres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Le végétar/lisme-
Sauter vers: