Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le prix Nobel Pachauri prône un changement de mode de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Le prix Nobel Pachauri prône un changement de mode de vie   Mer 23 Jan - 14:38

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080116/tsc-environnement-climat-onu-giec-c2ff8aa_2.html

Climat : le prix Nobel Rajendra Pachauri prône un changement de mode de vie

Par Par Anne CHAON AFP - Mercredi 16 janvier, 13h38PARIS (AFP) - Moins de
viande, moins de shopping et moins de voitures : en visite à Paris, le
président du Groupe d'experts sur le changement climatique et prix Nobel de
la Paix Rajendra Pachauri a délivré son ordonnance pour sauver le climat :
"changer de mode de vie".

(publicité)
Economiste de formation, spécialiste des questions d'énergie, M. Pachauri
qui préside le Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du
climat) depuis 2002 se préoccupe d'environnement depuis des décennies, à la
tête de l'Institut pour l'énergie et les ressources de New Delhi (Teri).

Parallèlement aux efforts faits par la communauté internationale pour lutter
contre l'effet de serre à l'occasion de la conférence de l'ONU sur le climat
en décembre à Bali, qui l'ont "encouragé", il explique courir le monde pour
provoquer "un sursaut" et "changer les mentalités" des citoyens.

"Il s'agit vraiment de changer d'état d'esprit, de développer un
comportement par lequel on évalue les options en présence et les actions à
mener pour minimiser son empreinte écologique", a-t-il souligné au cours
d'une escale de deux jours à Paris, avant Londres puis l'Antarctique.

Le "Vélib" (qui consiste à mettre à disposition en libre-service des
bicyclettes) parisien, qu'il a découvert le matin même, l'a ravi : "un
merveilleux progrès", estime-t-il. "En marchant ou roulant à vélo, on peut
faire une énorme différence".

A l'inverse, il ne voit pas d'un bon oeil la course effrénée aux quatre
roues qui s'empare des pays émergents dont le sien, l'Inde, où le
constructeur Tata vient de lancer sa "Nano" à 2.500 dollars, dont il espère
écouler un million d'exemplaires par an.

"Ce n'est certainement pas la solution dans un pays comme l'Inde, avec
tellement de pauvres. Il vaudrait mieux développer les transports publics",
martèle-t-il, reconnaissant qu'il ne va "pas être très populaire en disant
ça".

"Autrefois, dans mon institut, les jeunes rêvaient d'un deux roues,
maintenant ils veulent une voiture et malheureusement ils en ont les
moyens." Lui-même a une voiture, confie-t-il : mais il est passé du "4x4 à
la Toyota Corolla".

A l'heure des soldes dans les grandes capitales occidentales, le Dr Pachauri
dénonce d'une manière générale la dérive consumériste : "Je hais le
shopping, acheter des choses juste parce qu'elles sont disponibles".

Il ajoute qu'on pourrait aussi "éteindre les lumières" qui inondent le salon
de la Caisse des dépôts, établissement considéré comme étant le "bras
financier" de l'Etat français, où il reçoit la presse et plaide, en
végétarien convaincu : "S'il vous plaît, mangez moins de viande !"

"Ce n'est pas très bon pour la santé et c'est un produit fortement émetteur"
de gaz à effet de serre. Selon une étude japonaise parue en juillet,
produire un kilo de boeuf équivaut à trois heures de conduite en laissant
les lumières allumées chez soi, soit 36,2 kilos de CO2...

Par son mode de vie, Rajendra Pachauri aurait une empreinte écologique assez
légère si elle n'était "plombée" par ses très nombreux déplacements en
avion, "énergivores" et fortement émetteurs en dioxyde de carbone (CO2, le
principal gaz à effet de serre).

"Mais je n'ai pas le choix : c'est mon travail et ma responsabilité de
propager le message du Giec dans le monde". Le 4e rapport du Groupe
d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, publié en 2007,
précise l'ampleur et la gravité du réchauffement.

"En temps de guerre, les gens sont capables de changer rapidement de
mentalité : je dois projeter le message sur la réalité du changement
climatique de façon à provoquer un sursaut, à les secouer".

A 67 ans, il n'a "pas encore décidé" s'il serait candidat en septembre à sa
propre succession à la tête du Giec : continuer de voyager à ce rythme
alourdirait encore son "empreinte carbone".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Le prix Nobel Pachauri prône un changement de mode de vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix Nobel de physique 1920
» Prix Nobel pour Monsanto !!!
» Albert Camus, gagnant du prix Nobel de littérature 1957
» Tomas Tranströmer, prix Nobel de littérature 2011
» Climat: changement de mode de vie prôné par Rajendra Pachauri Prix Noel de la Paix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: L'écologie-
Sauter vers: