Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'alliance anticorrida entendue par l'éducation nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: L'alliance anticorrida entendue par l'éducation nationale   Mar 12 Fév - 11:37

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article61044

L'alliance anticorrida entendue par le ministere de l'education nationale

http://www.surftheinfo.com/spip.php?page=article&article=1555&lang=fr

L'alliance anticorrida entendue par le ministère de l'éducation nationale
Pour la première fois, une association anticorrida a poussé, vendredi 8
février, la porte du ministère de l'Éducation nationale. Après avoir été
entendue, le 7 septembre 2007, par Michel Cadot, directeur de cabinet du
ministre de l'Agriculture, Claire Starozinski, fondatrice de l'Alliance
Anticorrida, a été reçue par David Teillet, chef de cabinet de Xavier
Darcos, pour présenter son dossier « Protection de l'enfance ».
Un document particulièrement circonstancié qui met en évidence, selon la
fondatrice de l'association, « la bienveillance complice dont bénéficient
certains toreros, invités dans les établissements scolaires pour faire du
prosélytisme et même y donner des leçons de corrida », ajoutant qu'il s'agit
« d'un phénomène inquiétant qui nous touche non seulement en tant
qu'adversaires de la corrida, mais également au titre de parents ».
En effet, de nombreux enseignants, parce qu'ils aiment la corrida, se
croient obligés de donner à leurs élèves le goût des spectacles sanglants.
« N'y a-t-il pas là une dérive pédagogique ? », a demandé Claire Starozinski
à ses interlocuteurs.
Rappelant que « l'Éducation nationale a, comme son nom l'indique, un devoir
d'éducation, incompatible avec l'exaltation de la violence et la
banalisation de la cruauté » elle a ensuite exposé la motion de Jean-Paul
Richier, pour justifier la pertinence de la demande de protection de la
jeunesse. Un document signé d'une soixantaine de psychiatres et de
psychologues scolaires qui met en exergue les conséquences de la corrida sur
un public jeune : « Le temps est venu de prendre en compte l'impact de ce
spectacle sur les enfants et les adolescents. Il existe en effet, dans la
corrida une violence centrale, et une souffrance imposées dans le cadre d'un
rapport radicalement inégal » affirment, de concert, les spécialistes de
l'enfance.
Au moment où les médias évoquent le « jeu du torero » qui consiste, pour des
adolescents, à esquiver un train comme un torero esquive le taureau, les
parents ont de quoi être inquiets. « Encore une illustration saisissante du
danger que représente la corrida pour les enfants et un arguments de poids à
mettre à notre crédit pour demander la mise en oeuvre d'une circulaire
visant à interdire toute propagande en faveur de la corrida dans les
établissements scolaires. » a poursuivi la représentante de l'Alliance
Anticorrida, indiquant que les fédérations de parents d'élèves des
établissements publics et privés avaient également été saisies pour leur
requérir leur soutien.
Ont été enfin rappelés les propos de Nicolas Sarkozy qui soulignait, dans sa
lettre aux éducateurs du 4 septembre 2007, l'importance d'accompagner
l'épanouissement des aptitudes intellectuelles et du sens moral de nos
enfants et de « protéger ces esprits et ces sensibilités qui ne sont pas
encore complètement formés, qui se cherchent, qui sont encore fragile et
vulnérables ».
L'entretien s'est terminé par la remise des milliers de signatures de
parents d'enfants scolarisés dans les départements « pollués par l'évocation
des spectacles de mort et de désolation en milieu scolaire » selon le
Chanteur Renaud, parrain de l'Alliance Anticorrida.
Particulièrement attentif, David Teillet a assuré Claire Starozinski qu'il :
« s'engageait à se tourner vers les trois recteurs concernés pour demander
qu'il n'y ait pas d'intervention ou prosélytisme concernant la corrida en
milieu scolaire sans débat contradictoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
L'alliance anticorrida entendue par l'éducation nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» loi d'orientation sur l'éducation nationale
» Éducation nationale : 13.000 nouveaux postes d’enseignement pour la rentrée 2014-2015:
» j'ai mon vito mp!!!
» Pret immobilier
» votre avis sur les camping gcu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: La corrida :: Général-
Sauter vers: