Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Motivations d'un vegetarien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Motivations d'un vegetarien   Dim 13 Avr - 16:30

Motivations d'un vegetarien

http://www.lagrandeepoque.com/LGE/content/view/3910/104/

Motivations d'un végétarien
Ecrit par Catherine Keller, La Grande Epoque
08-04-2008

Un végétarien ne mange pas de chair animale, le poisson étant considéré
comme tel. Il consomme des produits issus d'animaux comme les laitages, les
oufs et le miel. Ceux qui ne sont pas végétariens se posent bien des
questions. « Mais pourquoi ne veut-il pas manger de viande? Va-t'il lui
manquer des protéines?» Les mobiles pour devenir végétarien sont nombreux.
Il y a ceux qui n'aiment pas la viande, tout simplement. Mais pour beaucoup,
la principale motivation est la santé. D'autre refusent le fait de tuer les
animaux pour les manger et finalement, les coûts de production d'un kilo de
viande au niveau écologique sont démesurés si on les compare à un kilo de
protéines végétales. Analysons de plus près ces points de vue, non pour se
convaincre, mais pour mieux les comprendre.
La santé
Manger des quantités excessives de viande produit des toxines comme l'acide
urique [qui provoque la goutte] ou les corps gras saturés. Les purines à
l'origine de l'acide purique sont absorbées par la muqueuse intestinale et
difficilement éliminées par le foie et les reins. Les viandes, rouges en
particulier, augmentent significativement le risque du cancer. Une étude de
l'Institut Américain pour la Recherche sur le Cancer, faite sur 500 000
sujets provenant de 9 pays européens, le prouve. Selon l'OMS, seule la
charcuterie et la viande rouge - en particulier peu cuite - seraient en
cause. Manger de grandes quantités viande provoquerait également une
augmentation de l'agressivité.
Tuer pour manger
Rien de plus normal sur cette terre. Mais pour certaines personnes sensibles
au monde animal, c'est inacceptable. Selon certaines religions, il est tout
à fait possible qu'un humain se réincarne en animal. Tuer un animal signifie
supprimer une vie et l'âme qui l'habitait doit errer jusqu'au terme normal
de sa vie. Avoir ces sentiments ou cette foi reste personnel. Mais un autre
facteur entre en ligne, c'est la manière dont les animaux sont élevés et
tués dans notre société. Beaucoup pensent que c'est indigne d'une société
qui se dit civilisée et que la vache folle et la grippe aviaire sont les
conséquences logiques du manque de respect vis-à-vis de l'élevage animal. Le
temps nous le dira, mais ces conditions scandaleuses ont coupé l'appétit à
plus d'un « carnivore ».
La production de viande coûte cher en termes écologiques.
Il faut 500 à 2000 litres d'eau pour produire un kilo de légumes ou de
céréales. Pour un kilo de viande, il en faut 100 000 litres « Source:
Science et vie N°955 p.34 ». 64 % des terres cultivables sont exploitées
pour l'alimentation animale, car il faut 16 kilos de végétaux pour produire
1 kilo de viande. Quand la production de viande devient industrielle, les
déjections animales causent une véritable pollution. En Bretagne, où
l'élevage industriel est intensif, les nappes d'eau contiennent un taux de
nitrates nettement supérieur aux normes européennes. 47 % en revient à
l'agriculture et 51,1 % à l'élevage. L'eau du robinet n'étant plus potable,
les consommateurs achètent l'eau en bouteille, ce qui implique un coût
important « Source: Eaux et rivières de Bretagne N°103 mars 1998 ».
Qu'en est-il des carences ?
Si le végétarien consomme des produits laitiers, des oufs et des légumineux,
l'apport en protéine est suffisant. Faut-il donc devenir végétarien ? C'est
un choix personnel. Mais, manger moins de viande est vraiment bénéfique pour
la santé, le porte-monnaie et l'écologie. Certains médecins recommandent de
manger de la viande 3 fois par semaine et du poisson 2 fois par semaine. Il
n'est pas conseillé de manger de la viande 2 fois par jour. Pour réussir à
équilibrer les menus sans viande, il ne faut pas oublier de la remplacer par
des laitages, des oufs, du tofu (fromage de soja) ou des légumineuses comme
les lentilles [sans charcuterie !]. Cuisiner végétarien, c'est tout un art
qui s'apprend en suivant les recettes végétariennes que l'on découvre en
suivant des cours ou en se plongeant dans un livre de recettes spécialisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Motivations d'un vegetarien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gratin de quinoa aux courgettes et au chevre (vegetarien)
» Un chien peut il devenir vegetarien ?
» Couple de PIRAHNA VEGETARIEN avec jeunes Pangasius?
» chien vegetarien ????
» Chat vegetarien possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Le végétar/lisme-
Sauter vers: