Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Delphinarium de Bruges ! Et si on en parlais un peu ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Delphinarium de Bruges ! Et si on en parlais un peu ...   Dim 23 Oct - 15:42

Une biologiste américaine spécialisée en comportement des dauphins note très mal le delphinarium de Bruges



Lire aussi notre appel en septembre 2004, suite à la visite parlementaire à Bruges et notre suggestion d'inviter le Dr Frohoff
http://www.dauphinlibre.be/giet.htm

Dr. Toni Frohoff: 'La situation est préoccupante'
le 28 septembre 2005 Communiqué de presse © GAIA
Un communiqué de Gaia http://www.gaia.be/fr/nieuws/280905.html

Le delphinarium de Bruges n'a rien d'un paradis pour dauphins, au contraire de ce que prétend le Boudewijn Seapark au grand public.
Pas du tout: la situation est très préoccupante. Leur bien-être est fortement perturbé. Les dauphins souffrent de diverses tensions, d'un stress aigu important et chronique, d'un manque d'espace de fuite. Ce qui accroît les agressions mutuelles pouvant entraîner des blessures et une santé amoindrie. Par ennui et frustration, les animaux manifestent de nombreux comportements anormaux et perturbés (e. a. des mouvements circulaires perpétuels). C'est ce qui ressort du rapport de la biologiste américaine spécialisée en comportement des mammifères marins, le Dr. Toni Frohoff, une autorité scientifique internationalement reconnue dans le domaine du bien-être des dauphins, qui présente aujourd'hui ses constats au delphinarium de Bruges et ses premières découvertes à Bruxelles au profit des initiateurs de la résolution de la Chambre sur les delphinariums, des représentants du ministre compétent pour le bien-être animal et la presse. Le Dr. Frohoff connaît le comportement manifesté par un dauphin qui se sent mal. Selon la scientifique, la santé et le bien-être des dauphins sont fortement menacés dans le delphinarium et l'infrastructure n'y est pas adaptée pour satisfaire les besoins physiologiques et psychologiques des mammifères marins.

Dr. Frohoff: ' J'ai été surprise de rencontrer autant de cas dangereux et médiocres de mal-être en une si courte période. Pour obtenir une vision aussi complète et précise que possible de la gravité de la situation, je devrais étudier les dauphins sur une plus longue période. Mais au cours de mes deux jours de visite au delphinarium, que je n'avais jamais visité, j'ai tout de même noté une série de comportements qui, sur la base des connaissances scientifiques disponibles et de mon expérience de vingt ans d'étude du comportement, indiquent une grande souffrance mentale et de grands risques pour la santé et la sécurité des animaux'
Le delphinarium est clairement trop petit pour neuf dauphins. La superficie totale répond peut-être aux normes belges mais elle ne remplit pas par ex. les conditions légales applicables au Brésil.

Une autorité scientifique
Le Dr. Frohoff est l'une des rares scientifiques au monde vraiment spécialisée dans le bien-être des dauphins. Depuis plus de vingt ans, elle effectue des recherches sur le comportement des dauphins et inspecte pour diverses instances gouvernementales internationales les infrastructures où des mammifères marins sont détenus en captivité. Elle est e. a. auteur d'une étude scientifique sur le stress des dauphins auprès de la Commission Scientifique du Comité International pour les Baleines (IWC). C'est en raison de sa grande crédibilité scientifique que GAIA lui a demandé de visiter le delphinarium de Bruges et de rassembler ses constats dans un rapport sur la gravité du dommage subi à leur bien-être par les dauphins en captivité, et notamment au delphinarium de Bruges.
Les constats principaux du Dr. Toni Frohoff:

Le delphinarium est tout à fait médiocre en comparaison avec d'autres delphinariums dans le monde, qui créent un environnement plus naturel pour les dauphins. Le delphinarium de Bruges est le plus bruyant des ceux qu'elle a visité, ce qui selon elle est inacceptable quand on connaît la sensibilité auditive des dauphins.

Un éclairage insuffisant.
Des risques inutiles en matière de sécurité des visiteurs qui, par ex. peuvent nourrir les animaux. Les dauphins sont imprévisibles, le danger de morsure est réel; ce genre d'interactions avec les humains peut également provoquer des maladies, qui menacent la santé des dauphins.
Un nombre d'agressions anormal: des dauphins qui se repoussent les uns les autres, se happent, se frappent des ailerons. Il est scientifiquement prouvé qu'en l'absence de possibilités de fuite, des blessures, de fortes tenions et des maladies peuvent apparaître.
De nombreux comportements anormaux et perturbés: j'ai été surprise de constater autant de comportements liés au stress dans le bassin d'isolement, comme la nage en cercle, des coups corporels subits et répétés et vains (stéréotypes), des inspirations profondes et répétées, un comportement de sollicitation, heurter les murs du bassin en vain et souvent, des gestes répétés d'ouvrir la bouche vers les visiteurs, des coups detêtes brusques.

Un grand manque d'environnement enrichissant.

Des programmes éducatifs très limités. Le show ressemble plus à du cirque sans valeur pédagogique. Le Dr. Frohoff ne connaît aucune preuve scientifique que les interactions avec le public réduisent l'ennui des dauphins.
Un élevage constant de dauphins peut causer des problèmes complémentaires pour les animaux déjà présents, vu l'infrastructure insuffisante.

Les recommandations du Dr. Frohoff

créer une commission officielle avec e. a. des experts scientifiques internationaux et des intervenants significatifs (e. a. des défenseurs de la cause animale)
des inspections complètes et non annoncées par des experts du comportement des dauphins et des vétérinaires,
prévoir un environnement enrichissant, basé sur la meilleure connaissance scientifique disponible et les recommandations d'experts, afin d'améliorer le bien-être des dauphins à court terme,
rendre la réglementation sur la détention de dauphins en captivité beaucoup plus stricte,
n'autoriser aucun contact physique entre visiteurs et dauphins; cela semble innocent mais entraine bien des risques tant pour les visiteurs qui peuvent être blessés, que pour les dauphins (dangers d'infection);
soumettre tout projet d'étude avec des dauphins pour approbation aux autorités et à la commission,
établir une réglementation qui interdise d'autres delphinariums en Belgique et ferme les delphinariums existants s'ils ne satisfont pas aux normes révisées,
interdire l'élevage de dauphins et l'importation d'animaux élevés en captivité ou capturés dans d'autres pays,
étudier les alternatives à la captivité, qui auraient un impact pédagogique postif et efectif sur la connaissance de la vraie nature des dauphins et la protection du biotope naturel des dauphins.

Risques de l'interaction homme-dauphin

Le Dr. Frohoff, qui a effectué la première étude scientifique comparative sur les 'projets de nage avec les dauphins' en captivité tant que dans la nature, indique, au contraire de ce que l'on croit, les risques de ces comportements (nage avec les dauphins dans le bassin, alimentation des animaux par les visiteurs, adultes et enfants). C'est un facteur qui entraîne des tensions nuisibles au bien-être et à la santé des dauphins mais aussi risqué pour l'homme. Dr. Frohoff: 'Les dauphins restent imprévisibles. De nombreux dresseurs ont déjà été gravement blessés. D'un point de vue scientifique du bien-être animal, je déconseille ces interactions. A Bruges, la sécurité des hommes et des dauphins n'est pas assurée. Elle le montre par le biais de vidéos.' Le Dr. Frohoff indique aussi qu'aucune étude scientifique sérieuse que la proximité de dauphins aurait des effets thérapeutiques comparables à la fréquentation d'animaux domestiques. Selon la biologiste, les soigneurs sont insuffisants pour le nombre de dauphins. 'Prétendre qu'ils aiment faire leurs tours est faux', souligne-t-elle, ce qu'elle prouve scientifiquement. Au contraire de ce que l'on prétend, la vie des dauphins est plus courte en captivité, notamment à cause du stress.
La résolution de la Chambre
Sur la résolution de la Chambre qui demande une révision des normes actuelles pour les dauphins en captivité, le Dr. Frohoff estime qu'elle estime assez bien la problématique du bien-être des dauphins captifs. Une initiative 'très recommandable'.
GAIA remettra le rapport final du Dr. Frohoff au ministre compétent pour le bien-être animal, Rudy Demotte. GAIA souhaite que le rapport serve de base de travail pour la future commission. Mais le ministre doit encore faire exécuter la résolution pour créer cette commission. En juin, la Chambre, à l'initiative du leader de la fraction PS Thierry Giet et de la députée Magda De Meyer (SP.A) a voté une résolution demandant au gouvernement de ne plus autoriser de nouveau delphinarium dans notre pays. La Chambre demande aussi la création d'une commission pour revoir les normes actuelles sur la détention de dauphins en captivité. Rien n'est encore fait. Cette commission doit rassembler des délégués de la commission parcs zoologiques, des experts en détention de dauphins en captivité et des représentants d'associations de protection animale. Les constats du Dr. Frohoff appuient la demande de la Chambre. GAIA insiste pour que le ministre Demotte agisse sans délai. Le président de GAIA, Michel Vandenbosch: 'Le Dr. Frohoff sait très bien de quoi elle parle, au contraire du visiteur moyen de delphinarium qui ignore quels sont les comportements normaux ou perturbés des animaux et qui indiquent un mal-être.' Sa conclusion: 'Les constats d'une scientifique indépendante comme le Dr. Frohoff confirment en grande partie ce que GAIA a toujours déclaré: le delphinarium de Bruges n'est pas adapté à la détention de dauphins.'

________________


Re-sent by YG
http://www.dauphinlibre.be/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Mathilde
Protecteur actif


Nombre de messages : 335
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Delphinarium de Bruges ! Et si on en parlais un peu ...   Ven 6 Jan - 23:44

Oui, moi je suis comme elle, je supporte mal les delphinariums et autres zoos. En plus, on pourrait relâcher les dauphins et autres mammifères marins dans la nature, car il y a des coins où l'homme ne vient pas, où il laisse la nature tranquille (enfin :huh: !). Ce serait bien de leur offrir une seconde liberté, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Delphinarium de Bruges ! Et si on en parlais un peu ...   Dim 8 Jan - 1:18

Ce qui serait bien c'est de 1. cesser d'en capturer 2. laisser vivre ceux qui sont devenus dépendants et ne sont plus intégrés dans une famille de dauphins, dans des lagunes...

Je ne comprendrai jamais comment des passionnés de dauphins (et il y en a des tonnes) peuvent aller voir des delphinariums... Ils sont vraiment stupides... Ils doivent penser que v son sourire, un dauphin est tjs heureux... C'est vrai que, dans la nature, ce doit être le plus heureux des êtres vivants, mais dans un petit aquarium..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Mathilde
Protecteur actif


Nombre de messages : 335
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Delphinarium de Bruges ! Et si on en parlais un peu ...   Dim 8 Jan - 11:35

Oui, le dauphin a un sourire bien trompeur Shit ...
En plus, ceux qui se sont "habitués" (ont été obligés, en fait) à la captivité ne peuvent plus retourner à l'état sauvage Mad ! Pensez à l'orque qui a joué "Sauvez Willy", il ne pouvait plus retourner à la vie sauvage Pleure !

Moi non plus je ne comprend pas comment les passionnés de dauphins aiment les delphinariums... Peut-être qu'ils aiment ça car ils n'en voient jamais nulle part... C'est irrésponsable de leur part Evil or Very Mad !

L'autre jour, sur ANIMAUX, je voyais un documentaire sur les delphinariums... J'ai été scandalisée PC ! Les dauphins étaient dans un bassin à peine plus grand que ma piscine (et elle n'est pas très grande Confused ...), et avec seulement 1,30 m de profondeur Cinglé ! C'est INADMISSIBLE! Il faut lutter contre ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Delphinarium de Bruges ! Et si on en parlais un peu ...   Aujourd'hui à 13:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Delphinarium de Bruges ! Et si on en parlais un peu ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BRUGES 2010
» Projet de delphinarium à Montpellier
» Lille-Bruges en vélo, week end du 27 mars
» Belgique- Pas de nouveaux delphinariums
» Bruges - Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: Les cirques, delphinariums et zoos :: Général-
Sauter vers: