Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Si les baleines pouvaient crier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 36
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Si les baleines pouvaient crier...   Jeu 5 Jan - 18:34

Si les baleines pouvaient crier....

Autrefois, les baleines étaient chassées avec ce que l'on nommait un harpon "froid" qui venait simplement se planter dans le corps des cétacés et qui permettait de les hisser à bord du navire baleinier.
Ces harpons, qui n'entraînaient pratiquement jamais la mort mais seulement une atroce souffrance - les baleines sont des mammifères comme vous et moi, dotées d'un système nerveux fort similaire au nôtre - sont théoriquement interdits depuis 1983.

A l'heure actuelle, les baleines sont tuées à l'aide de harpons explosifs qui explosent peu après avoir pénétré dans la chair de l'animal.
Un tireur expérimenté est en mesure de toucher la tête, ce qui devrait, en principe, tuer immédiatement la baleine.
En principe.
Car s'il vise mal, ou s'il préfère garder le crâne intact pour y prélever telle ou telle substance supposée aphrodisiaque ou bonne pour la santé, les cétacés peuvent alors subir d'atroces blessures internes qui ne sont pas directement mortelles et causent une agonie d'une durée inadmissible....
jusqu'au moment où l'on découpera la victime à la scie sauteuse, malgré qu'elle soit toujours en vie.

Des "armes de chasse secondaires" sont utilisées dans de tels cas. En Norvège, on tire au fusil sur la tête de l'animal. Au Japon, on se sert de lances électriques, qui permettent d'achever les baleines blessées grâce à des électrochocs depuis le pont du baleinier. L'efficacité de ces lances électriques est contestée et on tente, paraît-il, d'en interdire l'usage.

Les Inuits de l'Alaska utilisent pour leur part une forme modifiée de harpons explosifs, tandis qu'au Groenland, on ne chasse généralement les baleines qu'avec des fusils, ce qui entraîne vraisemblablement, dans nombre de cas, des blessures mortelles, des noyades lentes mais sûrement pas la mort immédiate de l'animal.

Lire le détail de ces joyeux massacres :
http://www.dauphinlibre.be/watson2005.htm
http://www.dauphinlibre.be/norwayfr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 36
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Jeu 5 Jan - 18:35

Une réaction lue à propos de ce sujet :

"Je ne sais pas si je vais vous choquer mais ce que tu dis me fait souhaiter qu'il n'y ait plus de baleines. Seule la disparition de l'humanité pourrait éviter ces souffrances mais elle est trop forte pour l'instant.
le monde des vivants sous la tyrannie des hommes n'a qu'une issue pour ne plus souffrir: ne pas exister.
Ne faut-il pas voir la disparition des espèces comme un suicide devant l'ennemi impitoyable?
Contrairement aux ecologistes, je n'ai pas envie de préserver les espèces qui, une fois en surnombre selon les m^mes écolos, seront livrées en pâture aux chasseurs.
Mieux vaut ne jamais être nés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Mathilde
Protecteur actif
avatar

Nombre de messages : 335
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Sam 7 Jan - 0:01

C'est comme pour les requins, souvents déchiquetés vifs après avoir été hissés sur le bateau de malheur...

Pour la reaction, c'est peut-être juste, car si personne n'était né, personne ne souffrirait, et ça serait bien mieux.
Ce n'est pas choquant ce qu'il ou qu'elle dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 36
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Mer 18 Jan - 0:32

La mort atroce des baleines harponnées dans le sanctuaire baleinier



Image du film de Greenpeace, le 21/12/2005 dans l'océan austral
crédit : Greenpeace


Un film de Greenpeace analysé par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) montre une baleine harponnée, luttant contre la mort à côté d’un navire baleinier japonais.

Greenpeace s'interpose pour protéger la vie dans les océans
Le 21 décembre 2005, deux bateaux de Greenpeace, l'Esperanza et l'Arctic Sunrise, croisant dans l'océan Austral depuis plus d'un mois, ont fait face à la flotte des baleiniers de l'Agence japonaise des Pêches en leur demandant de quitter le Sanctuaire des baleines situé dans cette région.
Cette intervention de Greenpeace se replace dans le cadre de sa nouvelle campagne "Un an dans la vie des Océans", lancée en novembre dernier au Cap (Afrique du Sud) , dans le contexte dramatique actuel de vagues croissantes d'extinction d'espèces marines, qu'il s'agisse des mammifères, des poissons ou des oiseaux. Cette expédition, qui durera 14 mois, sera menée sur quatre des cinq océans de la planète. La finalité de cette expédition est de montrer la nécessité absolue de créer un réseau mondial de réserves marines.

Cette première étape, en océan Austral, vise à montrer que malgré les rappels à l'ordre de la CBI (Commission Baleinière Internationale) et au mépris des protestations internationales, la chasse baleinière continue, y compris dans des régions déjà protégées comme le Sanctuaire baleinier de l'Antarctique. Dans certains cas, la situation a empiré, la flotte japonaise a notamment déjà plus que doublé ses prises de petits rorquals, les portant à environ 1000, et des espèces en voie de disparition comme le rorqual commun ou la baleine à bosse risquent de subir des pertes dramatiques les prochaines années.

"Malgré le moratoire sur la chasse commerciale aux baleines, la communauté internationale n'est pas parvenue à mettre fin à ce massacre. Commençant par les baleines les plus faciles à capturer, les flottes baleinières poussent les espèces aux bord de l'extinction les unes après les autres. Greenpeace met le cap sur le Sanctuaire de l'Antarctique pour y défendre les baleines, et appelle à un arrêt immédiat de la chasse" déclare Shane Rattenbury, chargé de la campagne Océans de Greenpeace International, à bord de l'Esperanza.

Les militants Greenpeace sont parvenus à diviser par deux le nombre de prises quotidiennes des chasseurs. En effet, depuis le 24 décembre, étant donné le mauvais temps et les manoeuvres habiles des bateaux de Greenpeace, la flotte de chasse a cessé ses activités pendant 10 jours d'affilée. "Nous avions perdu la trace de la flotte pendant 24 heures environ, après son réapprovisionnement en fuel. Mais nous leur avons remis la main dessus, bien décidés à ce qu'ils n'atteignent pas leurs nouveaux quotas de chasse de 935 petits rorquals et 10 rorquals communs."

Le Japon se cache derrière la "science" pour poursuivre l'intolérable
En dépit de l'interdiction mondiale de la chasse commerciale à la baleine imposée par la Commission baleinière internationale (CBI) en 1986, le Japon capture actuellement 935 petits rorquals dans le sanctuaire de l'océan Austral, ce qui représente plus du double du nombre de baleines prélevées l'an dernier dans une zone que la CBI a désignée comme sanctuaire baleinier en 1994.

Le Japon chasse sous couvert de chasse "scientifique" et prévoit également de harponner 10 rorquals communs (espèce menacée) au cours des prochains mois. Il prévoit de prendre 50 baleines à bosse (espèce menacée également) au cours des deux prochaines années, et d'augmenter les quotas qu'il s'est auto-attribué de manière à inclure 40 rorquals communs au cours des deux prochaines années.

Shane Rattenbury, Chef de l'expédition Greenpeace à bord de l'Arctic Sunrise dans l'océan Austral a été le témoin direct de l'abattage et ses déclarations le confirment : "L'agence japonaise des pêches ne cache pas le fait que son programme de chasse prétendument scientifique est destiné à amener à un retour à la chasse commerciale."
"Si ce programme est autorisé, de nombreuses autres baleines connaîtront un sort identique. Nous espérons que ces images scandaleuses encourageront les gouvernements et le grand public à redoubler d'efforts pour faire arrêter la chasse à la baleine une bonne fois pour toutes."
Ellie Dickson, responsable d'IFAW Royaume-Uni pour les campagnes maritimes, l'atteste : "Ce reportage effroyable donne crûment la preuve de ce que la cruauté est inhérente à la chasse à la baleine et que celle-ci doit être stoppée.
Ces créatures extraordinaires sont tuées au nom de la science, mais c'est une science de second plan et nous pensons que la chasse commerciale des baleines est tout simplement une chasse commerciale déguisée."

Un film montre la cruauté de cette chasse
Greenpeace, qui a filmé un reportage sur les bateaux japonais harponnant des baleines dans le sanctuaire baleinier international qui entoure l’Antarctique, a demandé à IFAW d’examiner ce film car l’association se préoccupe de la cruauté de la méthode de chasse qu’elle observait et de la durée de l’agonie de certaines baleines.
Vassili Papastavrou, scientifique et expert d’IFAW en matière de cétacés, qui a regardé ce reportage, le commente : "Nous savions par Greenpeace qu’il avait fallu 10 minutes à cette baleine pour mourir, et vous pouvez voir dans le reportage que la baleine est attachée par le harpon qui ne semble pas avoir touché un organe vital. Il y a très peu de sang dans l'eau pour un animal de cette taille.
Pendant quelques temps, on voit que la baleine respire rapidement à la surface de l'eau. Elle est ensuite treuillée par la queue à l'intérieur du bateau alors qu'elle est visiblement encore vivante et qu'elle se débat violemment. Elle est peut-être morte d'asphyxie parce que sa tête a été maintenue sous l'eau."
"Voici comment une baleine a été tuée quand les bateaux étaient observés ; que se passe-t-il donc quand ils ne le sont pas?"

Plusieurs films ont été réalisés par Greenpeace et ils montrent effectivement la cruauté de cette chasse mais aussi l'affrontement permanent des chasseurs japonais et des militants de Greenpeace, les baleiniers délivrant un message paradoxal de violence et de science. En effet, ces derniers n'hesitent pas à faire chavirer les zodiacs de Greenpeace tout en brandissant des banderoles attestant que cette nouvelle campagne de chasse est indispensable à la science...

Les décisions de la CBI sont bafouées
Quarante et une résolutions de la CBI critiquant la chasse "scientifique" des baleines ont été votées à la majorité au cours des 18 dernières années, notamment une l'an dernier lors de la réunion tenue à Ulsan, en Corée.
L'Islande chasse également les baleines au nom de la science, et elle a capturé 100 baleines depuis qu'elle a repris la chasse en 2003. La Norvège pratique également la chasse commerciale des baleines, en opposition au moratoire de la CBI. Elle prévoit d'augmenter le nombre de baleines capturées chaque année de 250, pour passer à 1.052.

Sources
Le projet "Défendons nos océans" est l'expédition la plus importante que Greenpeace ait jamais entreprise. Ce voyage incroyable d'un an racontera l'histoire de la crise à laquelle sont confrontés nos océans des Açores à l'Antarctique, il vous emmènera dans des endroits où peu d'hommes sont allés, il montrera du doigt les responsables et favorisera des solutions où vous pourrez intervenir.

IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) mène des campagnes actives pour arrêter toute chasse à la baleine, et soutient l'observation responsable des baleines tout autour du globe, qui constitue une alternative humaine et durable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Mathilde
Protecteur actif
avatar

Nombre de messages : 335
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Mer 18 Jan - 15:25

C'est vraiment affreux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff
Motivé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Jeu 19 Jan - 12:26

Bonjour,

Je suis scandalisé par ces massacres de baleines.

Dans quelques années, que dirons nous aux futures générations !

Il faut réagir !!!

Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.be
Mathilde
Protecteur actif
avatar

Nombre de messages : 335
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Jeu 19 Jan - 20:25

Ho oui, il faut réagir! Mais comment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff
Motivé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 79
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Jeu 19 Jan - 20:32

Bonsoir,

En soutenant les associations.

Et surtout il faut en parler autour de toi.

Staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cpnbrabant.be
Mathilde
Protecteur actif
avatar

Nombre de messages : 335
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Ven 20 Jan - 16:55

Ah, ça oui! J'en parle autour de moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolly
Motivé


Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 34
Localisation : Tubize
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Dim 22 Jan - 14:01

Je pense que le fond du problème est ,encore, toujours et à jamais : l'ARGENT!!!
Les hommes s'inquiètent peu de la souffrance des animaux et des humains quand il y a de l'argent à la clé.
Tant que ce commerce abominable sera lucratif je doute fort qu'il disparaisse.
Il en va ainsi pour tous les commerces en général : la fourrure, la viande, les vêtements etc.
Nous devons modifier nos choix de consommateurs, c'est là l'unique solution pour voir cesser ces chasses et autres abominations dont l'homme, seul, est capable.
Nous vivons dans une société de consommation et c'est bien nous qui avons le pouvoir de faire cesser certaines ventes que nous considérons, et à juste titre, humainenement intolérable. Il ne sert pas à grand chose de faire pression sur les gouvernements, c'est un début certes mais ça ne règlera pas tous les problèmes. Nous, consommateurs, sommes les seules à pouvoir enrayer définitivement un commerce inacceptable.
Le jour où la majorité des gens ne consommera plus la viande de baleine ou ne portera plus de fourrure, ces commerces disparaîtront.
C'est aussi simple que ça et c'est là où il faut agir, à la source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 36
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   Dim 22 Jan - 14:57

C'est sûr... Mais je pense qu'en légiférant plus strictement, il y a moyen de réduire les maltraitances... Peut-être pas les traffics, mais ça, il y en a tjs... Et pour cela aussi, ce sont les autorités qui doivent arrêter d'être j'en-foutiste!

Mais encore une fois, tu as raison, Dolly, ça passe par nous! C'est par nos choix que les industriels changeront! Bête exemple : une végétarienne écrit à une chaîne de grands magasins déplorant qu'ils ne vendent pas de sandwiches végétariens. Réponse : la chaîne va en mettre à disposition dans la région de cette personne, car elle n'avait pas encore eu de demandes dans ce coin... Ben voilà!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si les baleines pouvaient crier...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si les baleines pouvaient crier...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» massacre de baleines au DANEMARK - pétition
» Mon combattant a démoli ma femelle sans crier garre !
» Le Mexique des baleines
» il est arrivé sans crier gare!
» baleines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: La faune sauvage :: Général-
Sauter vers: