Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelques très bonnes raisons d'être végé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Quelques très bonnes raisons d'être végé   Mar 28 Fév - 21:52

De la part de Maxence
Envoyé : lundi 27 février 2006 17:40
Objet : [vg] Quelques très bonnes raisons d'être végé

Bonjour,

De plus en plus de nutritionnistes, de cardiologues et de cancérologues découvrent le *lien très étroit entre l’alimentation et la santé* et dénoncent l'excès de protéines et de graisses animales dans l'alimentation courante.

*_ENJEUX SOCIO-ECONOMIQUES_*
*Consommations humaines de protéines animales et végétales dans le monde*

La FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l'Alimentation), rapportait en 1991 les consommations moyennes de protéines animales végétales suivantes:

Ce sont les pays riches qui consomment le plus de protéines globalement qui sont pour plus de 50% animales.
En France, le rapport est de 65-70% animales et 30-35% végétales (Lecerf, 1986).
Mais 56% de la production mondiale des protéines végétales est utilisée pour le bétail (Lecerf 1986). Aux Etats-Unis les animaux mangent 70% des céréales totales consommées, en Europe 60%, en Inde 2% (Durning. T-A, et al 1992).
*Il faut 15 kilos de protéines végétales pour obtenir 1 kilo de protéines de boeuf*
*Il faut 7 kilos de protéines végétales, pour obtenir 1 kilo de protéines de porc.*
*Il faut 5 kilos de protéines végétales pour obtenir 1 kilo de protéines de poulet*
*Il faut 4 kilos de protéines végétales, pour obtenir 1 kilo de proteines d’oeuf. *(Lecerf 1986)
*Les protéines végétales sont de loin supérieures aux protéines animales du point de vue coût et rendement.

**/Les stratégies alimentaires pour demain/**

Elever des animaux suppose, de nos jours, d'énormes coûts énergétiques pour les infrastructures d'élevage, d'abattage, de transport, de conservation, de transformation... La production de viande, des produits laitiers et des oeufs, s'approprie 1/3 de toutes les matières premières utilisées dans ce pays (Robbins, 1990).
Faire en sorte que les 8 à 14 milliards d'hab de 2025, mangent 60 à 70% de protéines animales par rapport à leur consommation globale en protéines, (soit 65 à 90g/jour), est totalement irréaliste.

Baser nos stratégies agricoles et alimentaires sur une consommation accrue de protéines végétales devrait être un axe incontournable pour nos choix socio-politico-économiques, ce n'est pas le cas (manque de vision, lobbies?)
C'est un enjeu crucial, qui nous sera peut-être imposé par des impératifs écologiques.

*_ENJEUX ECOLOGIQUES_*

Pour satisfaire la surconsommation de protéines animales dans les pays riches, l'agriculture est devenue industrielle avec pour préoccupation principale d'accroitre la *productivité*, aussi bien des animaux (viande ou lait), que des ressources végétales servant à les nourrir.
Entre 1950 et 1984, la production céréalière mondiale a été x2,6, dépassant largement le taux de croissance démographique, (la «Révolution verte»).

*Les cultures intensives de céréales et d'oléo-protéagineux ont au moins 3 caractéristiques:*
- mobilisent surtout de *grandes surfaces*,
- nécessitent une *forte mécanisation, (/labour, irrigation,/**/récolte/),*
- usent de *variétés sélectionnées* et de grandes quantités d'*engrais chimiques, herbicides et pesticides*...
*Méfaits de l'agriculture industrielle : érosion, empoisonnement des sols, et de l'eau.*
Machines lourdes et labours fréquents (>1/an), associés à la pratique les monocultures annuelles, provoquent une «semelle de labour» causée par le passage répété de la charrue qui lisse le sol toujours de la même façon.
*La disparition de la pratique des assolements et des fumures organiques, le remembrement détruisant haies et talus pour faciliter l'accès à la mécanisation,** chimiques... tous ces facteurs ont fait que le processus de formation des sols est pris de vitesse par les processus de dégradation et d'appauvrissement des taux d'humus.*
Il faut 250 ans à la nature pour fabriquer un centimètre de terre arable, actuellement avec les méthodes agricoles, les Etats-Unis en perdent un centimètre tous les 8 ans (Robbins, 1990).
L'Europe est à la même enseigne. *Une étude de l'INRA rapporte que le taux de matière organique des sols** est tombé en 20 ans de 4 à 2%, c'est-à-dire à la limite au-dessous de laquelle commencent les processus de désertification* (Desbrosses, 1988).
L'emploi massif d'engrais, pour compenser cet appauvrissement en humus, non seulement stérilise les sols petit à petit, mais fragilise les plantes et les empoisonne.
L'eau aussi est empoisonnée et la faune sauvage est menacée.
Actuellement, près des *2/3 des nappes phréatiques de notre pays sont touchées.*
Les taux de nitrate sont en augmentation constante: lorsqu'une nappe est contaminée, il faut entre 10 et 20 ans pour que le taux régresse de façon sensible, à condition que l'eau qui tombe soit pure et ruisselle sur un sol définitivement débarrassé de nitrates (Verdet, 1996).
*Tout cela pour une surproduction de protéines animales* à destination des consommateurs des pays riches.

*_CONSOMMER PLUS VEGETAL_, c’est voir à long terme*

*La revalorisation des protéines végétales dans l'alimentation humaine sera sans doute incontournable pour la structuration de nos sociétés de demain.*
Revalorisation aussi bien *quantitative *(augmentation des rations), que *qualitative* par leur production grâce à des
*modèles agricoles respectueux de l'environnement et de notre santé comme l'agrobiologie*.
Bien consommer c'est aussi prendre conscience de l'amont d'un aliment, c'est-à-dire ce qui a servi à le produire, le transformer, le transporter, le conserver et le vendre avant de le servir dans nos assiettes.
Ainsi, pour nous consommateur de pays riches, choisir de consommer plus ou moins de protéines animales ou végétales est un acte important pour notre avenir.
C'est un choix avant tout personnel, et comme tout bon choix il ne doit pas être générateur de frustration ou d'amertume, mais bien guidé par la recherche de bien-être et d'équilibre.

(extraits du site : http://biogassendi.ifrance.com/biogassendi/protveget.htm )

Je n'ai pas trouvé de paragraphe sur la souffrance animale, donc j'ajoute : refuser l'exploitation animale et la barbarie humaine qui y est associée.

Amicalement,
Maxence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Blacksad
Protecteur actif


Nombre de messages : 131
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Quelques très bonnes raisons d'être végé   Mer 1 Mar - 1:53

Et pour les personnes encore réticentes il y a un truc à savoir : les personnes qui mangent de la viande ont la sueur qui sent plus mauvais que ceux qui n'en mangent pas. Et c'est la vérité, j'ai testé sur mon entourage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Quelques très bonnes raisons d'être végé   Mar 4 Avr - 12:13

Blacksad a écrit:
Et c'est la vérité, j'ai testé sur mon entourage.
Roh j'imagine!! LOL Le nez sous les aisselles de tout le monde pour renifler! "Toi, tu manges de la viande!" Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Blacksad
Protecteur actif


Nombre de messages : 131
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Quelques très bonnes raisons d'être végé   Jeu 6 Avr - 0:51

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques très bonnes raisons d'être végé   Aujourd'hui à 1:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques très bonnes raisons d'être végé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinq bonnes raisons pour aller à Djerba
» 100 Bonnes Raisons d'être Mort
» 100 Bonnes Raisons d'Avoir un Chien
» 10 bonnes raisons pour adopter un chat noir
» DIX BONNES RAISONS D'ADOPTER et DIX BONNES RAISONS DE NE PAS ADOPTER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Le végétar/lisme-
Sauter vers: