Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les chats "sauvages" abattus en Allemagne (grippe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Les chats "sauvages" abattus en Allemagne (grippe   Jeu 2 Mar - 0:28

Les chats "sauvages" abattus en Allemagne à cause de la grippe aviaire


"La loi permet d'abattre tout chat se trouvant à plus de 200 mètres d'une
maison"


http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-746392,0.html

Le tombeau du chat inconnu, par Dominique Dhombres

LE MONDE | 01.03.06 | 14h02 • Mis à jour le 01.03.06 | 14h02

Un chat allemand domicilié sur l'île de Rügen était mardi 28 février, et bien contre son gré, le héros de tous les journaux télévisés. Il était devenu, à titre posthume, une vedette. Il est en effet le premier chat européen retrouvé porteur du virus de la grippe aviaire.
Il y avait bien eu, en 2004, des chats asiatiques et même des tigres, qui avaient péri, comme lui, victimes de la maladie. Mais ce chat-là, c'était prouvé, attesté, démontré par un laboratoire allemand, était le premier félin européen mort du H5N1.


Il s'étalait sur tous les bulletins d'information du Vieux Continent et étirait ses pattes sur le reste du monde cathodique jusque sur la chaîne chinoise CCTV. Et pourtant, ce chat, glorieux à sa façon, restait sans visage, sans identité, sans nom. Avez-vous vu une seule image de l'animal ?
De son maître ou de sa maîtresse ? C'est un mystère, qui s'explique sûrement par la volonté des autorités de ne pas traumatiser davantage encore le ou les malheureux propriétaires de ce chat domestique.
Le premier félin européen mort au champ d'honneur de l'épizootie reste donc un chat inconnu dont on ignore le nom et le matricule. A moins que ce ne soit un chat errant. Mais dans ce cas on nous l'aurait dit, non ?
Harald Ringstorff, ministre-président de Mecklembourg-Poméranie occidentale, dont dépend l'île de Rügen, est devenu lui aussi, une vedette. "La loi permet d'abattre tout chat se trouvant à plus de 200 mètres d'une maison", disait Harald, entouré d'une forêt de micros. Cette loi, peu appliquée, est désormais réactivée. En clair, les chats de Poméranie ont intérêt à faire gaffe. Faut-il les confiner, comme la volaille ? Des citoyens poméraniens étaient contre, et d'autres pour, comme toujours en démocratie.
Le décès du chat inconnu suscite comme on voit, bien de l'émoi. Et d'abord, comment est-il mort ? C'est là qu'intervient, pour le téléspectateur français, Jeanne Brugère-Picoux, professeur à l'Ecole nationale vétérinaire de Maisons-Alfort. Elle est l'experte qu'on voyait partout, en zappant, c'est le cas de le dire, comme un malade. Le chat de Rügen a dû manger un oiseau crevé porteur du virus, disait-elle. Faut-il dès lors confiner tous les animaux domestiques ? "Il vaut mieux ne pas laisser divaguer les chats dans les régions où on a retrouvé des oiseaux morts", concluait Jeanne.
Comme dans l'Ain, principale zone d'atterrissage du virus en France. Pour le monument au chat inconnu, on attendra.

DOMINIQUE DHOMBRES
Article paru dans l'édition du 02.03.06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
 
Les chats "sauvages" abattus en Allemagne (grippe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les chats "sauvages"
» Les "sauvages" du jardin.
» Des nouvelles de mes tritons \"sauvages\"
» Les "sauvages" de la nature
» 13 chats dits sauvages à la rue le 1er mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Infos, articles, communiqués-
Sauter vers: