Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réagir au sujet du Foie gras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Protecteur actif


Féminin
Nombre de messages : 120
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Réagir au sujet du Foie gras   Jeu 25 Aoû - 22:13

On peut réagir à cet article. A noter une des réactions :

le 24/08/2005 à 19h41

Les fetes de fin d'annee approche il ne faudrait pas qu'on nous demande de ne pas consommer de foie gras a noel et au nouvel an ca nous pend au nez.
apres la vache folle maintenant les canards
Moimeme, Spechbach

-----------------------------

http://news.tf1.fr/news/sciences/0,,3239130,00.html

Grippe aviaire : inquiétude pour le canard français

Certains canards issus d'élevages en plein air sont touchés par un virus
proche de celui de la grippe aviaire. Les autorités sanitaires évoquent une
"situation préoccupante", selon Le Parisien.

Créé le 24 août 2005
Mis à jour le 24 août 2005 à 21h54

"Les canards français pourraient transmettre la grippe aviaire", affirme Le
Parisien dans son édition de mercredi. Il s’agit "en particulier [des]
canards reproducteurs élevés sous abri pour faire du foie gras",
poursuit-il. "Sur 60 élevages testés début 2005, 12 se sont révélés positifs
au virus H5", selon un document de l’Agence française de sécurité sanitaire
des aliments (Afssa). Ce virus "n’est pas celui de la grippe aviaire mais
une variation proche", écrit le quotidien. Philippe Vannier, directeur de la
santé animale de l’Afssa, indique que "c’est la dernière étape avant que
cela ne se transforme en grippe aviaire".

"Réservoir du virus"

Les canards "positifs" représentent un "réservoir du virus", même si aucun
d’entre eux "n’a déclaré les symptômes de la maladie", précise encore le
journal. Ils devraient donc être abattus progressivement. Le ministère de
l’Agriculture préconise ainsi d’"éviter toute pratique favorisant la
promiscuité entre oiseaux domestiques et oiseaux sauvages, tels que le
nourrissage à l’extérieur du bâtiment". "Une surveillance des élevages de
volailles et d’oiseaux sauvages au regard de l’influenza aviaire est
conduite depuis plusieurs années en France", a pointé mardi l’Afssa,
soulignant que "le programme de surveillance a été renforcé pour l’année
2005 avec un ciblage particulier des volailles élevées en plein air".

Pour autant, l’agence se veut rassurante. "Les cartes de migrations aviaires
font apparaître que le risque immédiat de contamination des populations
aviaires européennes par des oiseaux migrateurs en provenance de Russie est
faible", explique l’Afssa. Les oiseaux en provenance des zones de Sibérie
occidentale touchées par la grippe aviaire "vont essentiellement passer
l'hiver au Proche et au Moyen-Orient", ajoute-t-elle. Un responsable des
services sanitaires russes a par ailleurs annoncé mardi soir la levée de la
quarantaine dans douze villages touchés par la maladie.

Ornement et chasse

Contacté par tf1.fr, Michel Métais, directeur de la Ligue pour la protection
des oiseaux (LPO), s’inquiète pour sa part d’une dissémination du virus en
France via le commerce illégal d’oiseaux d’ornement. "Les oiseaux, comme les
perruches ou les faisans, sont capturés, voire élevés en Asie, puis exportés
illégalement dans les oiselleries, note-t-il. Ce trafic terrible est
difficile à contrôler."

Autre mode de propagation de la grippe aviaire : les gibiers d’eau élevés
par les chasseurs afin d’attirer les gibiers sauvages. Les oiseaux, dont le
bout des ailes est coupé pour les empêcher de voler, sont placés sur un
point d’eau, près duquel les chasseurs sont embusqués. Leur présence et
leurs cris attirent les oiseaux sauvages, qui constituent alors une cible de
choix pour les chasseurs. "Les chasseurs à la tonne (sous hutte, NDLR) ont
le droit d’en posséder jusqu’à 100", affirme Michel Métais. Et d’avertir :
"Les échanges d’oiseaux d’élevages entre chasseurs sont légaux mais
s’effectuent en dehors de tout contrôle vétérinaire".

Grippe aviaire : les foyers et les modes de contamination

"Depuis le début de l’épizootie (de grippe aviaire), dix pays ont été
touchés : Cambodge, Chine, Corée du Sud, Indonésie, Japon, Laos, Malaisie,
Thaïlande, Vietnam et récemment, le Kazakhstan et la Russie", selon l’Afssa.
"Le virus se transmet entre oiseaux sains et oiseaux contaminés
principalement par contact direct, notamment avec les sécrétions
respiratoires et les déjections des animaux infectés (vivants ou morts),
mais aussi de façon indirecte par contact avec des surfaces ou matières
contaminées (par l’intermédiaire de la nourriture, de l’eau, du matériel et
des mains ou des vêtements souillés)", rappelle l’agence.

Matthieu DURAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arnelae.forumactif.com/
 
Réagir au sujet du Foie gras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Foie gras
» Tatins de foie gras au pain d'épices
» Marques de terrines végétales alternatives au foie gras
» Pour ou Contre: le foie gras
» Foie gras sans gavage ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Pétitions/Actions-
Sauter vers: