Tout savoir sur l'actualité dans la protection des animaux, agir par des pétitions, des lettres, des manifestations, et se faire de nouveaux amis!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Farra do boi : une infamie brésilienne!! Lettre + Pétition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Farra do boi : une infamie brésilienne!! Lettre + Pétition   Mer 22 Mar - 2:45

Horreur!!! Mutilé et toujours en vie!!!!


A envoyer à :


cgmp@mp.sc.gov.br ; cme@mp.sc.gov.br ; governo@brasil.gov.br ; joao.vasconcellos@embratur.gov.br ; visitbrazil@braziltourism.org ; governador@scc.sc.gov.br ; ci@alesc.sc.gov.br ; pgj@mp.sc.gov.br ; ssp@ssp.sc.gov.br ; governo@brasil.gov.br ; governador@scc.sc.gov.br ; vicegovernador@ccv.sc.gov.br ; cerimoni@pm.sc.gov.br ; gknaesel@sol.sc.gov.br ; dpm@cptec.inpe.br ; cartas@jb.com.br ; benedet@ssp.sc.gov.br ; alesc@alesc.sc.gov.br ; sol@sol.sc.gov.br ; pmgovcelsoramos@terra.com.br ; camich@pm.sc.gov.br ; bemestaranimal@pmf.sc.gov.br ; ouvidoria@mp.sc.gov.br ; ouvidoria@mp.sc.gov.br ; walmor@prsc.mpf.gov.br ; oabpresidente@oab-sc.org.br ; redacao@diario.com.br ; anoticia@an.com.br ; bomdiasc@rbstv.com.br




photos>> http://www.farradoboi.info/farra/gallery/index.shtml
videos>> http://www.farradoboi.info/farra/movies/index.shtml
MORE INFO>> http://www.canadianvoiceforanimals.org/FarraDoBoi.html
and>> http://www.farradoboi.info/farra/ or http://www.eobicho.org/farradoboi/farradoboi_listaemails.html

Dear Ambassador:

I am writing in reference to the cruel festival "Farra do Boi". I respectfully urge the State of Santa Catarina to take immediate action and abide by the decision of the Supreme Tribunal Federal to ban the Farra do Boi.

The holy day tradition involves the population of each of the little coastal towns and villages. The day is spent beating to death an ox with knives, stones, sticks and piercing objects. The animals bones are broken and the eyes are poked out. Exhausted, tortured and suffering, they "comfort" the animal by giving him salt water to drink.

This barbaric "holy day" tradition has been posted on the Internet for the world to see. People in Brazil, as well as my friends and associates, are astonished by the lack of respect for the law. Your support is needed.

We've learned that right after the last Carnival, people in the city of Florianopolis have promoted Farra do Boi and none were arrested. The practice has been banned since 1997 but the Governor Esperidiao Amin does not take action in order to educate people or stop the torture.

According to Federal law number 9605/98, torturing animals is a crime. It's outrageous that violent people, such as the seven men who tortured and killed a horse in 2000, are not in jail.

People throughout the world are waiting and hoping for severe changes in the State of Santa Catarina.

Thank you for you attention.
Sincerely

Rosa mertens
Animal suffering
Belgoum
mertens.rosa@skynet.be

GOVERNADOR DE SANTA CATARINA
Luiz Henrique da Silveira

Prezado Sr. Governador,

Verificamos a cada ano que, embora o Supremo Tribunal Federal tenha definido que a prática conhecida como "farra do boi" seja um crime, ela ainda continua sendo realizada no litoral de Santa Catarina. Conforme o Recurso Extraordinário número 153.531-8/SC; RT 753/101ª, por força de acórdão do Supremo Tribunal Federal, na Ação Civil Pública de n° 023.89.030082-0, a "farra do boi" foi considerada intrinsecamente cruel, sendo um crime punível com até um ano de prisão para quem o pratica, colabora ou, no caso das autoridades, exime-se de impedi-la. Há ainda a Lei Federal 9.605/98, que prevê em seu artigo 32, que é proibido "praticar ato de abuso, maus-tratos, ferir ou mutilar animais silvestres, domésticos ou domesticados, nativos ou exóticos", impondo pena de detenção e multa, sendo aumentadas até um terço se ocorrer a morte do animal.
Entendemos que a lei não vem sendo cumprida com o rigor e a responsabilidade que a questão merece, por isso, através desta carta, solicitamos que nossa Polícia Militar aja para prevenir, impedir e, se necessário, reprimir e prender os cidadãos que desrespeitarem a citada legislação que garante aos nossos animais o direito de não serem molestados, torturados e mortos.
É horrível conviver em meio à barbárie covarde e coletiva que nos últimos anos, conforme registra a imprensa, vem causando a morte de animais indefesos, farristas ignóbeis e até mesmo de crianças inocentes. Além de prejuízos a propriedades, carros e transtornos no trânsito.
Vários relatos populares dão conta de que a polícia pouco ou nada faz para coibir a farra. Essa atitude, além de ir contra a lei, vai contra a vontade da maioria dos eleitores, conforme pesquisa de opinião pública de seu conhecimento e também dos turistas que já começam a expressar repúdio em visitar nossa terra que, como outras no País, fica cada vez mais conhecida como lugar onde pessoas maltratam os animais para se divertir, desobedecendo as leis e com certa conivência do poder público.
Escrevemos esta carta realmente preocupados, pois, no final de janeiro, em entrevista à televisão Bandeirantes - Barriga Verde, o senhor deu a entender que a polícia não vai coibir a prática cruel da farra do boi. Não há nada mais destruidor para a imagem de um Estado do que a violência. A violência nos deixa inseguros, apodrece a cultura, apaga a alegria, afugenta os turistas e é péssimo para as futuras gerações. Nossa sociedade vem buscando formas de combater a violência em várias instâncias e na área cultural isso não pode ser diferente. Felizmente Santa Catarina tem várias tradições secularmente pacíficas. É papel do governo preservar o boi de mamão, a renda de bilro e a cultura da paz.
Ainda há tempo para reparar esse engano. Estamos em fevereiro e é possível planejar uma grande ação preventiva e educacional contra os maus tratos e ainda uma fiscalização eficaz no período da farra.
Por favor, dê uma resposta positiva aos apelos da grande parcela da sociedade que se preocupa em proteger os animais e a imagem festiva e alegre do Estado.
Aguardamos sua resposta, Sr. Governador. Nós e todos que lhe reenviarem esta mensagem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Farra do boi : une infamie brésilienne!! Lettre + Pétition   Lun 3 Avr - 14:03

REAGISSEZ ET SIGNEZ CONTRE CETTE « FETE » HORRIBLE !
http://www.thepetitionsite.com/takeaction/441230448?ltl=1142717792

LETTRE contre la maudite fête sanguinaire à l'encontre des boeufs

Voir site :

http://www.eobicho.org/
signez leur livre de visites (livro de visitas) et laissez-y votre message d'indignation !!

(Lettre rédigée par le professeur Paula BRÃœGGER)
Traduction : Anna Cristina Reis Xavier et Jean-Pascal Rouvrais

Des ONG crient au secours pour l'abolition de la « farra do boi » 1, dans l'état de Santa Catarina au Brésil.

Le Carême et Pâques sont des périodes de l'année maudites par les
protecteurs des animaux de l'état de Santa Catarina car c'est à cette époque qu'a lieu plus fréquemment la célèbre « farra do boi ».
Cette pratique spéciste, lâche et violente consiste au lâcher d'un ou plusieurs boeufs – par manque de ceux-ci, sont utilisés des veaux, génisses ou chevaux – qui sont poursuivis par des dizaines, voire une centaine de personnes, la plupart d'entre elles complètement
ivres. C'est une scène réellement déprimante.

Bien que la « farra do boi » ait été expressément interdite par
recours extraordinaire, au moyen d'un accord du « Supremo Tribunal
Federal » (la Cour Suprême brésilienne) , dans le code « Ação Civil Pública (poursuite civile publique) nº 023.89.030082-0 » et soit
considérée comme crime par la loi 9.605/98, plusieurs secteurs de la
société de l´état en question défendent le maintien de cette
pratique comme part d'une « tradition culturelle ».


LA POLICE POUR QUI EN A BESOIN…

Nous sommes fatigués d'appeler la police pour faire respecter la loi
et celle-ci ne fait rien. Elle affirme qu'elle se rendra sur place
mais n´arrive jamais, probablement parce qu'elle désire éviter des
conflits personnels avec des voisins ou parents qui participent Ã
la « farra ». Ils mentionnent aussi le manque de véhicules ou le
fait qu'il existe des questions plus importantes à résoudre comme
poursuivre les bandits. Mais, récemment, il ne manquait ni véhicule
ni personnel pour réprimer violemment une manifestation contre
l'augmentation des tarifs des bus à Florianópolis, de laquelle
plusieurs personnes ressortirent blessées.

MOURIR ET TUER DE FAIM, DE COLÈRE ET DE SOIF…

Les mauvais politiciens stimulent aussi la « farra» par des dons de
bœufs aux participants en échange de votes. Ces politiciens sont
les mêmes qui votent pour l'augmentation des tickets de transport,
pour l'occupation urbaine incontrôlée, pour la destruction de
l'environnement. Ils détruisent la vie des «participants» et leur
donnent des bœufs pour expier leurs pêchés, des bœufs comme paiement
de l'exercice de leurs « pouvoirs pourris ».

APOLOGIE DU CRIME…

Il y a moins d'un mois, un journaliste a manifesté, dans sa colonne
d'un journal de grand tirage, le désir d'assister à une «farra».
Quelle honte ! Mais le directeur de marketing de la Santur
(Organisme Officiel de Tourisme de l´Etat de Santa Catarina) a fait
pire : il a déclaré publiquement être pour la réalisation de la «
farra » et – étonnez-vous- que cette fête pourrait même constituer
une attraction touristique pour la région ! Ce Monsieur a été
notifié judicieusement par le Ministère Publique de Santa Catarina
et devra être poursuivi en justice pour apologie du crime.

IGNORANCE CULTIVÉ…

Malheureusement certains professeurs universitaires, surtout des
anthropologues et des historiens
défendent publiquement la «farra do boi » comme une tradition
culturelle. Outre le fait d´être paternaliste et démagogique, cette
position montre une vision réductrice de la science, car ces
intellectuels justifient cette pratique cruelle en prenant comme
paramètre le paradigme spéciste et anthropocentrique qui domine
notre culture et, certes, ses aires de connaissances.

Ces docteurs, plongés dans cette rationalité anthropocentrique,
oublient qu´ils défendent le même paradigme qui est responsable de
la destruction des conditions de vie de la planète. Paradigme qui
est seulement une parmi plusieurs visions du monde. Ils oublient
surtout que le problème de la raison, c'est que par elle il est
possible de justifier n´importe quoi, sauf son propre fondement.
La science doit questionner ses présupposés philosophiques, revoir
ses « vérités » et redéfinir les métaphores sur lesquelles son corps
de connaissances est érigé. Au contraire, il ne s´agit plus de
science mais de fondamentalisme.

PANIS ET CIRCENSIS ! AVONS NOUS BESOIN DE N´IMPORTE QUELLE CULTURE ?

La «farra do boi» est une pratique moralement indéfendable qui
motive la violence et la lâcheté, car elle soumet des êtres
sensibles à des souffrances physiques et psychologiques.

Même si l´animal n´est pas sévèrement blessé ou mutilé, ce qui
arrive dans la grande majorité des cas, la pauvre bête, assaillie
par la peur, essaie de s´enfuir et finit par mourir noyée, par
tomber dans des précipices ou elle est abattue par des tirs de la
police. D´ailleurs il y a aussi eu des personnes qui sont mortes
(des participants et des non-participants de la « farra »), de la
destruction du patrimoine de personnes qui sont contre cette «
farra », etc. La « farra »est, enfin, un grand « cirque » dont
l´énergie pourrait être utilisée pour la revendication de droits,
d´expressions artistiques, etc. Ceux qui encouragent la bringue ne
sont pas « amis » du peuple. Ceux qui aiment leur peuple, leur
donnent de l´éducation et non pas du « pain et du cirque ».

Nous regrettons de devoir protester contre des attitudes qui
transgressent les lois, qui attisent la violence et l´ignominie,
tout en évoquant le « goût » de la culture de quelques êtres
humains. Est-ce que ces personnes défendraient avec la même
indulgence la sauvegarde d´une telle tradition culturelle si elles
tombaient dans les mains d´un peuple cannibale pour devenir leur
repas?

Des manifestations culturelles qui causent des souffrances ont
toujours existé. Et leurs défenseurs aussi. Cependant, la
maintenance de ce genre de manifestation culturelle, dépourvue de
préoccupations d´ordre éthique ne nous aidera pas à bâtir un monde
meilleur.

Professeur Paula Brügger
Projet « Amigo Animal » / Département d´Ecologie et de Zoologie de
l´Université Fédérale de Santa Catarina.

1.Farra do boi = pour mieux comprendre ce que c´e st que cette «
farra » regardez l´article de l´adresse suivante :

http://terresacree.org/vaches.htm

REAGISSEZ ET SIGNEZ CONTRE CETTE « FETE » HORRIBLE !
http://www.thepetitionsite.com/takeaction/441230448?ltl=1142717792
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Gwalarn
Protecteur actif


Nombre de messages : 133
Localisation : Bretagne (Brest)
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Farra do boi : une infamie brésilienne!! Lettre + Pétition   Dim 16 Avr - 21:13

lettre envoyé! Daisy
c'est horrible ...
comment peut on laisser faire de tels massacres???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkana
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 3124
Age : 35
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Farra do boi : une infamie brésilienne!! Lettre + Pétition   Mar 18 Avr - 13:39

Désolée pour les symboles, je n'ai pas eu le temps de modifier le message...

Des horreurs pareilles, on les laisse faire parce qu'on les a étiquetées "tradition"!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/protegeonslesanimaux
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Farra do boi : une infamie brésilienne!! Lettre + Pétition   

Revenir en haut Aller en bas
 
Farra do boi : une infamie brésilienne!! Lettre + Pétition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT : Lettre au maire d'agde pour des Chats menacés de mort
» [Jeux - fil rouge] Change une lettre du mot précédent.
» lettre a Monsieur Borloo,
» Liste de noms 2015:lettre L !
» Lettre d'un employé de fourrière (retransmission)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Protégeons les animaux :: Les maltraitances :: La corrida :: Agir!-
Sauter vers: